29/05/2020 09:38 GMT+7 Email Print Like 0

Les entreprises étrangères doivent observer la législation vietnamienne

Le porte-parole adjoint du ministère des Affaires étrangères Doàn Khac Viêt a déclaré jeudi 28 mai à la presse que les entreprises étrangères doivent observer la législation vietnamienne, indiquant que les violations seront sanctionnées.

Il a fait cette déclaration en réponse aux questions des journalistes sur une allégation de corruption de fonctionnaires vietnamiens par Tenma Vietnam relevant du fabricant japonais de produits en plastique Tenma Corporation.

Immédiatement après l’information de la partie japonaise, l’ambassade du Vietnam au Japon a fait rapport aux autorités nationales. Actuellement, les autorités vietnamiennes procèdent à la vérification conformément à la loi, a-t-il fait savoir.

Le Vietnam crée toujours des conditions favorables pour que les entreprises étrangères puissent faire des affaires au Vietnam. Ces entreprises doivent se conformer aux lois du Vietnam. Toutes les violations de la loi seront traitées, a indiqué le diplomate.

Le cas de Tenma Vietnam a été sous le feu des projecteurs lorsque des médias japonais, dont le journal Asahi Shimbun, ont rapporté que la filiale vietnamienne avait donné un pot-de-vin de 25 millions de yens (232.000 dollars) aux fonctionnaires des douanes vietnamiens.

Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a demandé aux autorités compétentes de diligenter une enquête sur cette affaire, menée actuellement par la police de la province de Bac Ninh.

Le ministre des Finances Dinh Tiên Dung a chargé l’Inspection du ministère des Finances de mettre immédiatement en place une équipe chargée d’inspecter le Département des impôts et le Département des douanes de la province de Bac Ninh où Tenma Vietnam s’implante. Plusieurs cadres ont été mis à pied. – VNA/VI