10/02/2020 10:24 GMT+7 Email Print Like 0

Les entreprises de Da Nang s’adaptent à l’épidémie du nCoV

Alors que le nouveau coronavirus contamine la santé et l’économie chinoise, la deuxième économie mondiale est le premier marché de beaucoup d’entreprises de Da Nang.
Face aux répercussions de cette épidémie, les autorités locales s’appliquent à aider les entreprises à trouver de nouveaux partenaires pour compenser les pertes au marché chinois.

La société de l’aquaculture et du commerce Thuan Phuoc, l’un des plus grands exportateurs de Danang, emploie plus de 2.000 salariés. Elle prévoit une baisse des revenus à cause d’une forte diminution des demandes en provenance de Chine.

«Nous devons subir des influences négatives de l’épidémie du coronavirus. 20% de nos salariés venant d’autres provinces n’ont pas encore repris leur travail. Les demandes de Chine ont beaucoup diminué. Nous devons donc tourner vers le marché domestique», a affirmé Trân Van Linh, président du conseil d’administration de Thuân Phuoc.

Rentrés des vacances de Têt, les seize salariés chinois travaillant dans les zones industrielles de Danang ont été mis en quarantaine. Aucun cas positif n’a été signalé à Danang.

«Nous avons mis en place des programmes de promotion commerciales afin d’attirer d’autres investisseurs à s’implanter dans notre zone à haute technologie. Nous avons aussi dispensé des soutiens aux entreprises. Ces dernières ont également trouvé un plan B afin de maintenir les activités commerciales», a indiqué Pham Truong Son, responsable de la zone à haute technologie et des parcs industriels de Danang. - VOV/VNA/I