06/10/2018 11:46 GMT+7 Email Print Like 0

Les efforts de la ville Da Nang pour développer l’économie maritime

 La ville de Da Nang (Centre) est responsable d'une côte de plus de 70 km et d'une pêcherie de 15.000 km2 avec de riches ressources halieutiques. 

Dans le but de profiter au mieux de ses atouts, la plus grande ville du Centre s’efforce depuis des années de lancer des politiques efficaces pour aider les pêcheurs dans la modernisation de leurs bateaux, développer la logistique, favoriser le développement de l’économie maritime et renforcer la garantie de la souveraineté nationale. 

Selon Nguyen Do Tam, vice-directeur du Service municipal de l’Agriculture et du Développement rural, outre les politiques du gouvernement, la ville de Da Nang a accordé aux pêcheurs plusieurs assistances, tout en améliorant la gestion publique de la pêche ainsi que la protection et le développement des ressources halieutiques. Ses politiques ont favorisé les efforts des pêcheurs locaux pour développer la pêche en haute mer. 

Les autorités locales concentrent actuellement leurs efforts pour favoriser l’accès des pêcheurs aux capitaux, a affirmé Nguyen Do Tam, ajoutant que Da Nang nourrissait l'ambition de porter prises à 38.000 tonnes en 2020 et 45.000 tonnes en 2030. 

Fin septembre 2017, les autorités de Da Nang ont approuvé un plan sur le développement de l’économie maritime locale pour 2025 et vision pour 2030. Selon ce plan, le nombre de touristes devrait augmenter de 13-14% pendant la période 2016-2025 et de 13% entre 2016 et 2030. La production de produits aquatiques pour l’exportation devra progresser de 12-13% chaque année d’ici 2025. 

Parallèlement au développement de nouveaux services touristiques dans les sports de plage et l’industrie de la croisière, Da Nang cherche à moderniser les infrastructures côtières et à améliorer le professionnalisme des guides touristiques. Elle accorde par ailleurs la priorité au développement des ports locaux pour augmenter leur capacité d’accueillir des paquebots et des cargos. La ville encourage en outre les producteurs de produits aquatiques à renforcer l’application des technologies plus propres et plus respectueuses de l’environnement. 

Située au centre du Vietnam, la ville de Da Nang est une destination prisée de nombreux touristes vietnamiens comme étrangers en raison de ses belles plages, de sa gastronomie, de son climat idéal, mais aussi de l'hospitalité de sa population.

Elle abrite également de nombreux sites touristiques attrayants comme les monts des cinq éléments ou Ngu Hanh Son, la péninsule de Son Tra, la zone touristique Ba Na Hills... Elle offre par ailleurs aux touristes un accès facile au sanctuaire de My Son et à l'ancienne cité de Hoi An, patrimoines culturels mondiaux par l'UNESCO.

La ville couvre une superficie de 1.256,53 km² comprenant six arrondissements (Hai Chau, Thanh Khe, Lien Chieu, Ngu Hanh Son, Son Tra et Cam Le) et deux districts de Hoa Vang et de l’île de Hoang Sa. Sa population est de 1.029.000 personnes.

Da Nang est également connue comme une ville agréable à vivre en raison de sa tranquillité et de sa propreté. Elle a toujours gardé le rang le plus élevé en termes de développement économique. 

Da Nang va prendre des mesures en vue de faire de son tourisme une économie de pointe, avec notamment  un tourisme maritime d’envergure nationale voire internationale.

Cette ville balnéaire vise 8,9-9,35 millions de touristes d’ici 2020, soit une croissance moyenne de 14% pour la période  2016-2020 et environ 36.400 milliards de dôngs de recettes, contribuant à environ 25%  de son Produit régional brut domestique (GRDP). 

Da Nang est une des localités connaissant la plus forte croissance économique du pays. De 2012 à 2016, le taux de croissance du GRDP était de 8-9%, beaucoup plus que le taux de croissance du PIB national.

En 2018, Da Nang s'efforcera d'atteindre une croissance économique d'environ 9-10%. D'ici 2020, ce taux sera en moyenne de 8-9% par an. -VNA/VI