25/10/2018 10:03 GMT+7 Email Print Like 0

Les députés discutent des questions socio-économiques et du budget de l’Etat

Le Vietnam a enregistré des progrès socio-économiques significatifs ces dernières années, a déclaré le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc lors d’une discussion en groupe sur les questions socio-économiques et le budget de l’Etat, mercredi 24 octobre dans le cadre de la 6e session en cours de l’Assemblée nationale.

Le chef du gouvernement a déclaré que le niveau de vie de la population s’était amélioré, que la valeur de la monnaie nationale était stable et que le prestige national sur la scène mondiale s’est accru.

Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a cependant souligné les lacunes signalées dans le rapport du gouvernement, précisant qu’une plus grande attention devrait être accordée aux questions sociales parallèlement aux questions économiques.

Le Vietnam devrait selon lui rechercher de meilleurs moteurs de croissance et une plus grande valeur ajoutée, et développer la science et la technologie dans le cadre d’une intégration plus poussée. Il a souligné l’importance d’harmoniser les institutions qui se chevauchent et de construire un gouvernement facilitateur.

Considérant le secteur privé comme une force motrice essentielle, il a exhorté les localités à s’efforcer de développer divers types d’entreprises, d’attirer les investissements directs étrangers (IDE) et de relier le secteur des IDE au secteur privé.

En ce qui concerne la gestion du budget de l’État, le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a déclaré que le recours excessif à l’emprunt pour le développement entraînerait de nombreux risques, notamment une augmentation de la dette publique.

Le chef du gouvernement a déclaré que les prêts avaient été utilisés de manière plus efficace au cours des dernières années, et avait recommandé d’engager la lutte contre la corruption et les intérêts de groupe à tous les niveaux et dans tous les secteurs de manière sérieuse.

Il a déclaré que le dialogue était un moyen important pour que les habitants sachent que leurs préoccupations et que leurs suggestions étaient reconnues et entendues. Il a ajouté que si les autorités pouvaient mobiliser la base pour accélérer les campagnes de bonnes actions, les choses se feraient de manière économique.

Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a affirmé que le gouvernement écoutera et recueillera les réactions de la population afin d’améliorer sa qualité de travail en 2019. –VNA/VI