27/12/2019 15:08 GMT+7 Email Print Like 0

Les 10 événements les plus marquants du monde en 2019

Au moment où le monde attend le passage à la nouvelle année, l’Agence vietnamienne d’information (VNA) a sélectionné pour vous les dix évènements internationaux les plus marquants de 2019.

1. La concurrence stratégique entre les Etats-Unis et la Chine s’exacerbe :

La rivalité hégémonique entre les deux premières puissances mondiales, les Etats-Unis et la Chine, ne cesse de s’envenimer, dans tous les domaines commercial, technologique et militaire. Les risques d’une guerre monétaire se manifestent après que les Etats-Unis ont accusé la Chine de manipuler sa monnaie, le yuan. Les tensions entre les Etats-Unis et la Chine ont gravement effecté l’économie mondiale et entraîné de nombreux risques pour les marchés émergents. Les négociations sino-américaines en vue de réduire leurs tensions n’ont pas encore débouché sur un accord final.

2. La situation en Mer Orientale se complique et inquiète la communauté internationale :

Le 4 juillet, la Chine a envoyé le navire de prospection géologique Haiyang 8 et des navires d’escorte dans la zone économique exclusive et le plateau continental du Vietnam en Mer Orientale, violant gravement le droit international, les droits de souveraineté et de juridiction du Vietnam. Les navires de prospection géologique chinois ont violé à plusieurs reprises les zones économiques exclusives et les plateaux continentaux et entravé les activités pétrolières légales de certains autres pays riverains. La communauté internationale a critiqué les actes unilatéraux chinois qui ont érodé la confiance, compromis la paix, la sécurité et la stabilité dans la région.

3. Le Royaume-Uni s’engage dans un Brexit épineux :

Les élections du 12 décembre 2019 ayant donné une forte majorité au Parti conservateur du Premier ministre Boris Johnson ont rendu plus probable la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne (Brexit) au 31 janvier 2020 après plusieurs reports. Aussitôt après cette victoire électorale, Boris Johnson a promis d’achever le Brexit le plus vite possible alors que les officiels européens se sont déclarés prêts à mettre en œuvre les étapes suivantes. Auparavant, le Parlement britannique a rejeté à trois reprises l’accord de retrait, provoquant la démission de la Première ministre Theresa May. Le nouveau Premier ministre Boris Johnson a demandé à l’Union européenne de repousser la date du Brexit au 31 janvier 2020 et d’organiser un scrutin législatif anticipé au Royaume-Uni le 12 décembre afin d’éviter une sortie sans accord.

4. La Fed baisse ses taux pour la première fois en 11 ans :

Pour la première fois depuis la crise financière mondiale en 2008, la Réserve fédérale (Fed) a décidé le 31 juillet de baisser ses taux d’intérêt d’un quart de point pour s’établir dans la fourchette de 2 à 2,25% pour faire face aux incertitudes économiques. La Fed a par la suite revu à la baisse ses taux directeurs le 18 septembre et le 30 octobre à 1,5-1,75% et les a maintenus inchangés jusqu’à la fin 2019. À l’instar de la Fed, les autres grandes banques centrales du monde, dont la Banque du Japon (BoJ) et la Banque centrale européenne (BCE) ont réduit leurs taux d’intérêt à des bas niveaux historiques, voire négatifs, pour soutenir la croissance ou éviter la récession.

5. La situation s’envenime au Moyen-Orient après le retournement de la politique américaine :

Le fait que les Etats-Unis ont accusé l’Iran d’être responsables des attaques contre deux pétroliers dans le Golfe et de deux complexes pétroliers en Arabie saoudite pour imposer de nouvelles sanctions contre Téhéran, reconnu la souveraineté d’Israël sur le plateau du Golan, soutenu les colonies juives en Cisjordanie occupée ou retiré leurs troupes du nord de la Syrie a rendu la situation au Moyen-Orient imprévisible.

6. La vague de manifestations provoque l’instabilité et les troubles sociaux :

Une vague de manifestations sans précédent déferle sur Hong Kong (Chine), enclenché par un projet de loi autorisant les extraditions vers la Chine continentale, a dégénéré en violences, poussant cette Région administrative spéciale au bord de la crise socio-économique. Entre-temps, les mouvements de contestation se sont amplifiés et étendus à travers l’Europe, le Moyen-Orient et l’Amérique latine face aux défis politiques, aux conditions socio-économiques et aux inégalités. Certains pays sont plongés dans le chaos.

7. Les changements climatiques et la pollution plastique dans le monde :

Le monde a traversé un mois de juin le plus chaud jamais enregistré depuis 140 ans, l’Europe a affronté un été le plus chaud de l’histoire, l’Australie a connu sa journée la plus chaude, les incendies des forêts d’Amazon ont gravement dévasté le «poumon vert» de la planète. La pollution plastique est alarmante, avec 13 millions de tonnes de déchets plastiques déversés chaque année dans les océans, tuant 1,5 million d’animaux marins. Les manifestations se sont multipliées pour réclamer aux gouvernements des solutions résolues pour lutter contre les menaces climatiques et protéger l’environnement. Cependant, les parties à la Conférence des Nations unies sur les changements climatiques COP25 en Espagne ne sont pas parvenues à une feuille de route sur la mise en œuvre de l’Accord de Paris sur le climat alors que les États-Unis ont officialisé leur retrait de l’accord signé en 2015 à Paris par 195 nations.

8. Les négociations sur le Partenariat économique global régional (RCEP) se sont achevées :

Le 4 novembre, dans le cadre du 35e Sommet de l’Association des nations de l’Asie du Sud-Est (ASEAN) à Bangkok, en Thaïlande, dix pays membres du bloc régional et cinq partenaires – l’Australie, la Chine, le Japon, la République de Corée et la Nouvelle-Zélande ont achevé leurs négociations sur le RCEP, marquant un jalon important dans leur processus d’intégration économique internationale, en particulier dans le contexte du protectionnisme croissant entravant le processus de mondialisation. Les pays ont également convenu de procéder rapidement à la révision juridique des contenus de cet accord pour déployer les procédures de signature en 2020.

9. La lutte contre les fausses nouvelles gagne du terrain dans le monde :

Le 26 septembre, 20 pays dont la France, le Royaume-Uni et l’Inde ont signé un accord pour enrayer la propagation des fausses nouvelles en ligne. Une série de pays, y compris Singapour et la Russie, ont appliqué la loi sur la lutte contre les fausses nouvelles. Sous la pression de nombreux pays, les plates-formes de réseaux sociaux comme Facebook, Google et Twitter ont avancé de nombreuses solutions pour contrôler et enrayer les fausses nouvelles.

10. La toute première photo d’un trou noir a fait le tour du monde :

Le consortium scientifique international Event Horizon Telescope a révélé le 10 avril la première image d’un trou noir supermassif qui se trouve à environ 50 millions d’années-lumière de la Terre et trône au milieu de la galaxie géante M87. Le fameux trou noir est 6,6 milliards de fois plus massif que le Soleil. C’est la puissance de huit radiotélescopes répartis aux quatre coins du globe et synchronisés qui a créé une parabole virtuelle de la taille de la Terre et permis ce cliché qui devrait faire date dans l’histoire de l’astronomie. La prouesse ouvre de nouveaux horizons pour l’observation de l’univers et apporte une preuve supplémentaire de l’existence des trous noirs, théoriquement nécessaire pour valider la théorie de la relativité générale développée par Albert Einstein en 1915. – VNA/VI