29/03/2021 10:49 GMT+7 Email Print Like 0

L’économie norturne balbutie dans la plus grande ville du Centre

 Le développement de l’économie nocturne créera un «levier» pour l’économie verte de Dà Nang (Centre), a affirmé Pham Thi Thanh Huyên, de la Faculté du tourisme et de l’hôtellerie de l’Université nationale de l’économie.

L’économie nortune est une question mondiale et une orientation définie au niveau national au Vietnam, a-t-elle indiqué, estimant que la plus grande ville du Centre s’avère le plus apte à déployer un mode d’économie nocturne.

Dà Nang est un grand centre touristique, industriel, commercial, bancaire et financier du pays. Elle est également un important centre de transport et de télécommunications dans la région et le monde.

Mais l’impact du coronavirus sur l’économie en général et le tourisme en particulier se fait de plus en plus ressentir. À Dà Nang, le secteur du tourisme a été particulièrement impacté.

Pour relancer son tourisme, Dà Nang doit renouveler ses produits touristiques et mettre en place des politiques ouvertes pour attirer les investissements dans ce secteur et donner un coup de fouet à l’économie nocturne.

Restaurants conviviaux, spectacles, stands d’objets artisanaux, centres d’achats, d’attraction et de loisirs animés pourront ainsi constituer des arguments touristiques pendant la nuit en ville.

Au Vietnam, l’économie nocturne se réveille déjà à Hô Chi Minh-Ville (Sud), notamment dans les rues Bui Viên et Pham Ngu Lao, et à Hanoi avec le Vieux quartier, ce labyrinthe de 36 rues aux commerces et tourisme trépidant. Mais dans d’autres villes elle reste encore balbutiante.

Dà Nang est appelée à formuler une stratégie de développement de l’économie nocturne et à mettre l’accent sur l’engagement de la communauté pour faire du tourisme un fer de lance de son économie. – VNA/VI