01/06/2017 09:49 GMT+7 Email Print Like 0

L’économie et le commerce restent le moteur des liens Vietnam-États-Unis

 Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a déclaré le 30 mai à Washington que le Vietnam fait grand cas de la coopération économique, commerciale et d’investissement avec les États-Unis, soulignant qu’elle reste le point capital et un moteur de la relation bilatérale.

Le chef du gouvernement qui a rencontré le représentant américain au commerce Robert Lighthizer et le secrétaire américain à l’Agriculture Sonny Perdue, s’est félicité du développement de la coopération économique, commerciale et d’investissement entre le Vietnam et les États-Unis.

Le Vietnam attache une importance particulière à la coopération économique, commerciale et d’investissement avec les États-Unis, et est prêt à discuter des mesures destinées à renforcer les relations économiques entre les deux pays sur la base des avantages mutuels, a-t-il indiqué.

Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a également dit que le Vietnam va faciliter davantage l’accès des marchandises américaines au marché vietnamien, et continuer d’améliorer son environnement des affaires et de l’investissement pour les entreprises américaines.

Constatant la complémentarité des deux économies, le représentant américain au commerce Robert Lighthizer et le secrétaire américain à l’Agriculture Sonny Perdue ont déclaré que les États-Unis attachent une grande importance à leurs relations économiques et commerciales avec le Vietnam.

Ils ont salué le fait que le Vietnam poursuit sa politique constante de réforme économique et d’intégration internationale, et créé des conditions favorables aux compagnies américaines de faire du business et d’investir au Vietnam.

La partie américaine a hautement apprécié les réponses explicites du gouvernement vietnamien aux problèmes auxquels s’intéressent les entreprises américaines, ainsi que sa bonne volonté de soutenir les objectifs en matière de croissance et d’emploi du gouvernement américain.

Elle a convenu que les deux parties devraient adopter le mécanisme TIFA  (Accord-cadre de commerce et d’investissement) et poursuivre leurs échanges et rechercher une solution aux problèmes commerciaux en suspens.

Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a également affirmé à une table ronde avec les groupes et entreprises de premier rang des États-Unis que son pays est déterminé à se rénover, à s’intégrer au monde et à mettre en œuvre des mesures de commerce équitable.

Saluant les entreprises américaines qui ont opté pour le Vietnam comme terre d’investissement, il a affirmé que le Vietnam considère leurs succès comme ses siens.

Le même jour, le chef du gouvernement vietnamien a reçu la vice-présidente de la Banque mondiale pour la Région Asie de l’Est et Pacifique, Victoria Kwakwa, avant de recevoir des dirigeants du groupe Hiltons.

Il a hautement apprécié et demandé à la Banque mondiale de continuer d’assister le Vietnam tant en matière de financement internationale et de consultation de politique économique et financière.

Disant sa joie de rencontrer de nouveau le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc, elle a partagé ses sentiments et impressions sur le développement dynamique du Vietnam durant le temps où elle était en poste au pays, et les performances du Vietnam dans la réduction de la pauvreté et de la promotion d’une croissance durable.

Elle a fait savoir que la direction de la Banque mondiale accorde sa confiance et soutient les mesures de restructuration économique et de promotion de la croissance mises en œuvre par le Vietnam, et qu’elle continue de créer des conditions favorables contribuant à aider le gouvernement vietnamien à atteindre les objectifs fixés. – VNA/VI