31/12/2019 14:54 GMT+7 Email Print Like 0

Le volume des échanges commerciaux se multiplie par 17 entre 2001 et 2019

Selon le Département général des Douanes, entre 2001 et 2019, le volume des échanges commerciaux extérieurs du Vietnam a été multiplié par 17.

En 2001, le commerce extérieur du pays s’est chiffré à plus de 30 milliards de dollars. Dès l’adhésion du Vietnam à l’Organisation mondiale du Commerce (OMC), ce chiffre a été porté à 100 millions de dollars en 2007. En 2019, il a atteint plus de 500 milliards de dollars.

En 2006, le Vietnam était en 50e place mondiale en termes d’exportations et 44e mondiale en termes d’importations, selon un classement de l’OMC. En 2018, le Vietnam a occupé le 26e rang mondial en termes d’exportations et le 23e rang mondial en termes d’importations. Avec ce résultat, le pays a figuré parmi les 30 premiers pays et territoires en matière de volume des échanges commerciaux extérieurs. Parmi les pays membres de l’ASEAN (Association des Nations de l’Asie du Sud-Est), le Vietnam s’est hissé à la 3e place, derrière Singapour et la Thaïlande.

En 2011 et avant, la balance commerciale du Vietnam a été déficitaire, avec un déficit record de 18,02 milliards de dollars en 2008. Depuis 2012, cette balance est positive. Au cours des 11 premiers mois de 2019, le Vietnam a affiché un excédent commercial de 10,94 milliards de dollars.

Actuellement, la Chine, les Etats-Unis et la République de Corée sont les trois plus grands partenaires commerciaux du Vietnam.

De janvier à novembre, les échanges commerciaux bilatéraux entre le Vietnam et la Chine se sont élevés à 105,8 milliards de dollars, soit une hausse de 8,7% en variation annuelle.

Pendant cette période, ceux entre le Vietnam et les Etats-Unis ont progressé de 24,5% pour atteindre 68,7 milliards de dollars. Ceux avec la République de Corée se sont chiffrés à 61,4 milliards de dollars (+1,8%).

Ces bons résultats sont dus aux efforts du gouvernement et des localités pour accélérer les réformes institutionnelle et administratives, améliorer le climat des affaires et la compétitivité nationale… -VNA/VI