21/04/2017 09:41 GMT+7 Email Print Like 0

Le Vietnam veut promouvoir plus le rôle des coopératives

Le vice-président de l’Assemblée nationale du Vietnam, Uông Chu Luu, a déclaré jeudi 20 avril que la 10e  conférence ministérielle des coopératives d’Asie-Pacifique est une occasion importante pour le Vietnam d’acquérir les expériences en matière de développement et de promotion du rôle des coopératives dans son développement économique.

Le dirigeant vietnamien, qui a reçu une délégation de l’Alliance coopérative internationale (ACI) conduite par son président Li Chunseng, a fait savoir que l’Assemblée nationale du Vietnam a promulgué et amendé à trois reprises la Loi sur les coopératives dans le but de favoriser leur épanouissement.

L’Assemblée nationale du Vietnam a également promulgué une résolution sur le développement de nouvelles coopératives jusqu’en 2020 qui prévoit nombre de tâches et solutions pour leur essor suivant les orientations de l’ACI.

Association indépendante et non-gouvernementale fondée à Londres en 1895, l’ACI compte 240 membres dans 90 pays, et dans tous les secteurs d’économie. Toutes ces coopératives représentent quelque 800 millions de personnes dans le monde entier

Les priorités et activités de l’ACI sont centrées sur la promotion et la défense de l’identité coopérative, afin de veiller à ce que l’entreprise coopérative soit une forme reconnue d’entreprise capable d’être concurrentielle sur le marché.

Le président de l’ACI Li Chunseng a hautement apprécié l’efficacité opérationnelle des coopératives au Vietnam durant ces derniers temps, et reconnu les apports du pays à l’organisation de la 10e  conférence ministérielle des coopératives d’Asie-Pacifique.

La conférence a été inaugurée mardi 18 avril à Hanoi en présence de quelque 500 délégués vietnamiens et étrangers, l’occasion de réfléchir ensemble sur les problèmes urgents en intensifiant la coopération et en mettant en place un programme à long terme.

La vice-présidente Nguyen Thi Ngoc Thinh a appelé en ouverture les coopératives de la région Asie-Pacifique à se fédérer autour d’un objectif commun, à optimiser leurs actions, et à tenter de réduire les écarts de développement existant entre les pays. – VNA/VI