29/12/2021 10:03 GMT+7 Email Print Like 0

Le Vietnam, un excellent membre non permanent au Conseil de sécurité de l’ONU en 2020-2021

Lors de la réunion de bilan du Groupe de travail indisciplinaire sur le Conseil de sécurité.  Photo : VNA
Le Vietnam a assumé avec succès en tant que membre non permanent du Conseil de sécurité de l'ONU en participant de manière proactive aux travaux conjoints de cet organe, avec des contributions reconnues par la communauté internationale.

Les membres du Groupe de travail indisciplinaire sur le Conseil de sécurité ont salué le travail accompli par le Vietnam au cours des deux dernières années, lors d’une réunion de bilan tenue le 28 décembre.

Le Vietnam s’est impliqué activement dans les travaux du Conseil de sécurité visant à résoudre les conflits dans les différentes régions, à maintenir la paix et à promouvoir la primauté du droit international et notamment la Charte de l’ONU. Il a mené une diplomatie multilatérale empreinte de solidarité et d’humanisme.

La réussite du mandat du Vietnam s’explique par différents facteurs, notamment par l’implication de tout le système politique sous la direction des plus hauts dirigeants du Parti communiste vietnamien et de l’État, par le maintien de principes immuables et de la flexibilité tactique, par la coordination efficace entre les différents organes, par le soutien de la population et de la communauté internationale, a déclaré le vice-ministre des Affaires étrangères Dang Hoang Giang.

Au cours de son mandat au Conseil de sécurité, le Vietnam a également présenté trois Déclarations présidentielles sur le respect de la Charte des Nations Unies, le renforcement des relations entre cette entité mondiale et les organisations régionales pour promouvoir l'instauration de la confiance et faire face aux conséquences des explosifs, en plus d'un communiqué de presse sur l'attentat terroriste en Indonésie et la Déclaration de Hanoï sur les femmes, la paix et la sécurité.

Les événements et les documents présidés par le Vietnam ont eu la réponse active et la participation d'autres pays, dans lesquels la résolution sur la protection des infrastructures essentielles a été approuvée par 65 pays et les 15 membres du Conseil de sécurité.

Pour la première fois, le Conseil de sécurité a publié la Déclaration présidentielle sur la Charte des Nations Unies, tandis que la Déclaration de Hanoï est coparrainée par plus de 60 pays.- VNA/VI