19/09/2017 09:39 GMT+7 Email Print Like 0

Le Vietnam tient en haute estime les relations avec la Chine

Le secrétaire général du Parti communiste du Vietnam (PCV) Nguyen Phu Trong a affirmé la position conséquente du Parti et de l’Etat du Vietnam de prendre en haute considération les relations avec la Chine et de les approfondir pour les intérêts des deux peuples, pour la paix dans la région comme le monde.

Le leader du PCV a reçu ce lundi 18 septembre à Hanoï Liu Yunshan, membre du Bureau politique du Parti communiste chinois (PCC), à la tête d’une délégation du PCC, en visite de travail au Vietnam les 18 et 19 septembre.

Nguyen Phu Trong a insisté sur l’importance de la coopération, des échanges théoriques et pratiques sur la direction du développement socio-économique, l’édification du Parti, la formation des cadres des deux Partis et sur la nécessité de mener des discussions franches, sincères, ouvertes et substantielles pour résoudre les questions dans les relations bilatérales.

Liu Yunshan a affirmé que le Parti et l’Etat chinois prenaient en haute estime le développement des relations d’amitié et de coopération traditionnelles entre les deux Partis communistes et les deux Etats. Il a souhaité une collaboration étroite avec le Vietnam pour organiser avec succès la visite officielle du secrétaire général du PCC Xi Jinping au Vietnam pour participer au Sommet de l’APEC en novembre à Dà Nang. Il s’agira du premier déplacement à l’étranger du dirigeant chinois après le 19ème congrès du PCC.
A cette occasion, il a transmis les sympathies des dirigeants chinois à la population du Centre touchée récemment par le typhon Doksuri.

Le même jour, Tran Quoc Vuong, membre du Bureau politique du PCV s’est entretenu avec Liu Yunshan.
Les deux parties ont intégralement analysé les relations bilatérales avec les résultats comme les questions en suspens, discuté des mesures pour réaliser pleinement et strictement la conception commune et les accords signés pour consolider la confiance politique et améliorer l’efficacité de la coopération dans divers domaines.

Tran Quoc Vuong a demandé de promouvoir les mesures pour la garantie de l’équilibre de la balance commerciale et l’accélération du rythme des projets de coopération.

A propos de la question de la mer, il a demandé aux deux parties de maintenir la paix et la stabilité en Mer Orientale, d’éviter les actes complexifiant la situation, de régler les questions par des mesures pacifiques dans le respect du droit international, de la conception commune et des accords parvenus, dont la Déclaration sur la conduite des parties en Mer Orientale, et d’adopter bientôt le Code de conduite en Mer Orientale. - VNA/VI