30/04/2021 09:05 GMT+7 Email Print Like 0

Le Vietnam soutient le droit de se développer et d'utiliser l'énergie atomique à des fins pacifiques

Le porte-parole adjoint du ministère des Affaires étrangères, Doan Khac Viet, a affirmé le 29 avril le soutien du Vietnam au droit de développer et d’utiliser l’énergie atomique à des fins pacifiques.

M. Doan Khac Viet a déclaré lors de la conférence de presse périodique du ministère que la responsabilité d'assurer la sûreté et la sécurité nucléaires incombait aux États, mais que cela nécessitait une coopération internationale forte et transparente dans le partage d'informations et une réponse responsable en cas d'incident ou d'accident.

Le Vietnam préconise le maintien de la paix et de la stabilité régionales et la protection de l'environnement maritime et des ressources maritimes conformément au droit international, y compris la Convention des Nations Unies sur le droit de la mer de 1982 (UNCLOS), ainsi que les règlements de l’Agence de l'énergie atomique internationale  (AIEA), a déclaré Doan Duc Viet.

Plus récemment, a-t-il poursuivi, le ministre vietnamien des Affaires étrangères Bui Thanh Son et son homologue sud-coréen Chung Eui-yong ont discuté de questions régionales et internationales d'intérêt commun lors de leur convention téléphonique le 28 avril.

Ils ont convenu de renforcer les échanges à tous les niveaux, en particulier à de haut niveau, via des formes flexibles telles que des téléconférences, de promouvoirr les liens entre les deux ministères des Affaires étrangères, et de se soutenir et de se coordonner étroitement dans les cadres de coopération régionale et internationale comme l'ONU et l'ASEAN, selon le porte-parole adjoint.

Notant le point de vue du Vietnam sur l'accueil des ressortissants vietnamiens de retour du Royaume-Uni, il a déclaré que l'accueil avait été effectué sur la base des accords Vietnam-Royaume-Uni, ainsi que du droit et des pratiques internationaux, y compris le protocole d'accord signé par les deux gouvernements le 28 octobre 2004 sur les questions de migration, afin de garantir les droits et intérêts légitimes des citoyens et conformément aux réglementations légales des pays.

Le Vietnam espère que la partie britannique créera toujours des conditions favorables pour que la communauté vietnamienne s'y intègre et contribue au développement prospère du Royaume-Uni, ainsi qu'aux relations bilatérales, a-t-il déclaré, ajoutant que le gouvernement vietnamien soutenait une migration légale, sûre et ordonnée, tout en prévenant et luttant résolument contre la migration illégale, l'arrangement de la migration illégale et la traite des êtres humains.

Selon le porte-parole adjoint, le Premier ministre du Vietnam a approuvé le 9 février 2021 un programme de prévention et de contrôle de la traite des êtres humains pour la période 2021-2025, et à l'horizon 2030, qui comprend la tâche de renforcer la lutte contre la traite des êtres humains en migration internationale.

Le Vietnam poursuit également ses efforts pour atteindre les objectifs du Pacte mondial pour des migrations sûres, ordonnées et régulières dans le cadre du plan publié par le Premier ministre le 20 mars 2020 afin de créer un environnement migratoire transparent et de protéger les droits et les intérêts légitimes des migrants, a ajouté Doan Khac Viet.

Le pays a intensifié sa coopération avec les pays et les organisations, y compris l'Organisation internationale de police criminelle (Interpol), pour prévenir, détecter, enquêter et traiter les réseaux d'immigration illégale conformément à la loi.

Le Vietnam est prêt à discuter et à se coordonner avec d’autres pays pour traiter les cas connexes en temps opportun et garantir une migration légale et sûre au nom des droits et des intérêts légitimes des migrants, a affirmé le porte-parole adjoint.- VNA/VI