01/11/2018 11:29 GMT+7 Email Print Like 0

Le Vietnam soutient la promotion et la garantie des droits de l’Homme

Respecter et garantir les droits de l’Homme selon les normes internationales est une politique constante du Vietnam, a déclaré l’ambassadeur Dang Dinh Quy, chef de la Mission permanente du Vietnam auprès de l’ONU.

Lors des débats du 15 au 29 octobre à New York de la Commission sociale, humanitaire et culturelle (Troisième Commission) sur la protection et la promotion des droits de l’homme, dans le cadre de la 73e session de l’Assemblée générale de l’ONU, l’ambassadeur Dang Dinh Quy a insisté sur les efforts et les réalisations du Vietnam dans les secteurs de la santé, de l’éducation et du refus de la pauvreté….

Soulignant que le Vietnam attache de l’importance à la coopération et au dialogue sur les droits de l’Homme, l’ambassadeur Dang Dinh Quy a indiqué que son pays avait des dialogues et consultations annuels avec plusieurs partenaires, dont les Etats-Unis, la Suisse, l’Australie, l’Union européenne (UE), la Norvège.

En outre, Hanoï contribue activement aux activités de la Commission intergouvernementale de l’ASEAN (Association des Nations de l’Asie du Sud-Est) sur les droits de l’Homme. Le Vietnam est par ailleurs membre de sept des neuf conventions internationales fondamentales sur les droits de l’Homme et étudie la possibilité de participer à la Convention internationale pour la protection de toutes les personnes contre les disparitions forcées et à la Convention internationale sur la protection des droits de tous les travailleurs migrants et des membres de leur famille.

L’ambassadeur Dang Dinh Quy a également annoncé que le Vietnam comptait présenter son rapport national sur la garantie et la promotion des droits de l’Homme lors du 3e cycle de l’Examen périodique universel (EPU).

Le diplomate vietnamien a également appelé les nations à renforcer la solidarité et la coopération afin de trouver des solutions communes et de maintenir le rôle de l’ONU dans la promotion des dialogues constructifs et de la coopération.

Les débats du 15 au 29 octobre de la Troisième Commission sur la protection et la promotion des droits de l’Homme ont permis de reconnaître des avancées mais aussi d’analyser des faiblesses, voire des reculs, dans ce secteur. Les participants ont réaffirmé leurs engagements et appelé à redoubler d’efforts pour promouvoir et garantir les droits de l’Homme. Ils ont convenu d’intensifier leur coopération, de partager des expériences et de promouvoir les dialogues et la coopération sur la base du respect des principes de la Charte de l’ONU. -VNA/VI