21/11/2017 09:41 GMT+7 Email Print Like 0

Le Vietnam s’exprime à la 13e Conférence ministérielle de l’ASEM

La 13e conférence ministérielle du Dialogue Asie-Europe (ASEM 13) a été ouverte lundi matin à Nay Pyi Taw, capitale du Myanmar en présence des ministres des Affaires étrangères des pays membres. 


S’adressant à la première session plénière, le vice-Premier ministre Pham Binh Minh a déclaré qu’au cours de la troisième décennie, l’ASEM était en pleine transition et devait continuer à innover et à réaffirmer sa position dans l’architecture mondiale en formation et qu’il était temps que l’ASEM construit une vision pour un ASEM responsable et dotée d’une capacité d’adaptation, et pionière dans la coopération multilatérale. 

Il a proposé à l’Asie et l’Europe de continuent de montrer l’exemple dans le maintien de la paix et de stabilité dans le monde, la promotion du dialogue, l’édification de la confiance et le respect dui droit international. 

Les deux continents devraient être à l’avant-garde de la mise en œuvre des objectifs de développement durable à l’horizon 2030, promouvoir une croissance durable et inclusive, la réduction de la pauvreté, une connectivité inclusive et de qualité, le développement des ressources humaines à l’ère numérique, l’adaptation au changement climatique, la réduction des risques de catastrophes, la gestion durable des ressources naturelles, de la sécurité alimentaire, de l’eau et de l’énergie. 

L’ASEM devrait également continuer à soutenir une gouvernance économique mondiale juste et équitable, des systèmes commerciaux multilatéraux ouverts, transparents, inclusifs et fondés sur les lois, à s’échanger sur des questions commerciales et d’investissements de nouvelle génération, à développer les chaînes de valeur et d’offre mondiale, à renforcer l’innovation des micro, petites et moyennes entreprises. 

Il a affirmé les engagements des dirigeants des économies membres de l’APEC lors de leur sommet tenu à Dà Nang en 2017 en matière de libéralisation du commerce et de l’investissement,  le système commercial multilatéral, de promotion d’un développement économique, financier et social inclusif, d’édification d’une vision de l’APEC après 2020, et de perspective de l’achèvement du Partenariat économique global régional (RCEP) et de l’Accord global et progressif de partenariat transpacifique (CPTPP). 

Pour sa part, le Vietnam s’est engagé à continuer de contribuer aux efforts de l’ASEM. Le dirigeant vietnamien a hautement apprécié le soutien des membres à l’initiative vietnamienne d’organiser en 2018 la conférence de l’ASEM sur la résilience au changement climatique pour atteindre les objectifs de développement durable.  

Lors de la deuxième session plénière sur la «promotion d’un partenariat ASEM plus dynamique et plus coopératif dans la troisième décennie de coopération», lundi après-midi 20 novembre, la conférence a affirmé impulser un partenariat plus fort et dynamique entre l’Asie et l’Europe, tout en maintenant les valeurs et les principes fondamentaux de l’ASEM en termes d’égalité, de respect mutuel et d’avantage réciproque. 

Les ministres ont convenu d’accroître la coopération en matière d’infrastructure, d’institutions et d’hommes, en particulier dans le commerce, l’investissement, les transports, la connexion numérique, l’éducation et le développement des ressources humaines et le tourisme. La réunion a accueilli favorablement les recommandations du Groupe de travail de l’ASEM sur la connectivité, l’identification des priorités et la feuille de route pour le 12e Sommet de l’ASEM en 2018. – VNA/VI