13/09/2019 08:27 GMT+7 Email Print Like 0

Le Vietnam rejette le rapport du Comité pour la protection des journalistes


La porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Le Thi Thu Hang.
Le Vietnam rejette catégoriquement le contenu erroné d'un rapport publié par le Comité pour la protection des journalistes (CPJ), basée sur des informations fausses et manquant d’objectivité sur le Vietnam, a déclaré la porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Le Thi Thu Hang.

La porte-parole Le Thi Thu Hang a fait cette déclaration lors d’une conférence de presse tenue à Hanoi le 12 septembre, en répondant aux questions des journalistes concernant le rapport du CPJ faisant figurer le Vietnam dans la liste des dix pays qui censurent le plus la presse.

«Au Vietnam, la liberté d'expression en général et la liberté de la presse en particulier sont spécifiées dans la Constitution de 2013 et dans de nombreux documents juridiques pertinents», a-t-elle affirmé.

Le pays s’efforce de perfectionner son système juridique afin de garantir la liberté de parole dans les médias, le cyberespace et d’autres formes, tout en protégeant les personnes contre les informations fausses, inadaptées aux us et coutumes vietnamiens, erronées et inexactes attisant la haine, a ajouté la porte-parole Le Thi Thu Hang. -VNA/VI