18/03/2020 10:11 GMT+7 Email Print Like 0

Le Vietnam reçoit de l'étranger des commandes de kits de dépistage du coronavirus

Le ministère des Sciences et Technologies a travaillé le 17 mars avec celui de la Santé sur une directive du Premier ministre concernant le renforcement de la prévention et de la lutte contre le coronavirus SARS-CoV-2.

Lors de cette séance de travail, le vice-ministre des Sciences et Technologies Pham Cong Tac a rappelé que le Vietnam était l’un des rares pays dans le monde à avoir réussi à fabriquer des kits de dépistage du coronavirus, dans le cadre d’un projet de recherche effectué par l’Académie de médecine militaire et la société par actions des technologies Viet A. Le vice-ministre a annoncé que plusieurs pays avaient passé des commandes de ces kits au Vietnam.

Selon Pham Cong Tac, le Vietnam dispose actuellement d’une capacité de production quotidienne s’élevant à des dizaines de milliers de kits qui permettent d’effectuer un test à un prix d’environ 500.000 dôngs (plus de 20 dollars).

Parmi les clients de la société par actions des technologies Viet A figure Hanoï. La capitale a placé une commande de 200.000 tests, soit l’équivalent d’environ 4.000 kits, dont une partie sera offerte à des hôpitaux en Italie, l’un des épicentres de l’épidémie en Europe.

Outre l’Académie de médecine militaire, de nombreux autres établissements scientifiques développent des études pour fabriquer des kits. Récemment, l’Institut des biotechnologies, relevant de l’Académie nationale des Sciences et Technologies, a aussi réussi à mettre au point un kit.

Par ailleurs, l’Institut National d’Hygiène et d’Epidémiologie évalue un kit développé par l’Université des Sciences et Technologies de Hanoï (HUST) qui promet des économies en matière financière et de personnel. -VNA/VI