23/10/2021 16:39 GMT+7 Email Print Like 0

Le Vietnam réalise les engagements internationaux pour promouvoir les droits humains

Le ministère des Affaires étrangères, en collaboration avec le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD), a organisé vendredi, 22 octobre, à Hanoï un colloque consultatif international sur le rapport national de mi-parcours pour le troisième cycle de l’Examen périodique universel (EPU) sur la situation des droits de l’homme.

C’est la première fois que le Vietnam élabore un rapport de mi-parcours sur la mise en œuvre des recommandations de l’EPU, lequel rapport sera soumis au Conseil de l’homme des Nations Unies (UNHRC).

S’adressant au colloque, Do Viet Hung, assistant du ministre des Affaires étrangères, a déclaré que le gouvernement vietnamien a mis en place de diverses directives et politiques en matière de protection des personnes et des droits humains

À travers ce rapport, le Vietnam a démontré sa responsabilité, sa transparence et son sérieux envers le mécanisme de l'EPU en particulier et la mise en œuvre des engagements internationaux sur les droits de l'homme en général, en particulier dans le contexte de la candidature du Vietnam à un siège au Conseil de droits de l’homme pour la période 2023-2025.

Il a souligné les difficultés de la protection et de la promotion des droits de l'homme au Vietnam au cours des deux dernières années, telles que le changement climatique, les catastrophes naturelles et le COVID-19.

Le rapport devrait donner aux délégués un aperçu des engagements et des efforts constants du Vietnam pour stabiliser, récupérer et stimuler les activités socio-économiques, et réaliser les recommandations de l'EPU sur les droits de l'homme, en particulier les groupes vulnérables dans le contexte de COVID-19.

Ce rapport à mi-parcours sert de base au Vietnam pour évaluer la mise en œuvre des recommandations approuvées, en tirer des enseignements et se préparer à la construction du rapport national pour le 4e cycle de l'EPU prévu en 2024.

Le Coordonnateur résident par intérim des Nations Unies Kidong Park et représentant résident du PNUD p.i. au Vietnam Terence D. Jones a salué les engagements et les efforts du Vietnam en matière de protection et de promotion des droits de l'homme, y compris la mise en œuvre des recommandations du troisième cycle de l'EPU et l'élaboration du rapport volontaire à mi-parcours.

Les délégués ont apporté des opinions spécifiques sur le document, qui devrait être   présenté à la 49e session du Conseil des droits de l’homme, prévue en mars 2022 au siège des Nations Unies à Genève, en Suisse.

Selon le projet de rapport à mi-parcours sur la mise en œuvre des recommandations acceptées lors du 3e cycle de l'EPU, le Vietnam a accepté 241/291 recommandations (environ 83 %) lors de la session d'adoption du rapport du 3e cycle de l'EPU au Conseil des droits de l'homme des Nations Unies. (juillet 2019).

Le 31 décembre 2019, le Premier ministre vietnamien a approuvé le plan directeur pour la mise en œuvre des recommandations acceptées dans la décision n° 1975/QD-TTg, qui a dirigé l'élaboration et la soumission du rapport à mi-parcours sur la mise en œuvre des recommandations du 3e cycle de l'EPU. .

À ce jour, le Vietnam a mis en œuvre 199/241 recommandations ; dont 32/241 recommandations sont en cours ou ont été partiellement mises en œuvre et 10/241 recommandations seront envisagées pour une mise en œuvre au moment opportun.

Le Vietnam continuera à mettre en œuvre les recommandations acceptées du 3e cycle de l'EPU sur la base du plan directeur pour la mise en œuvre des recommandations approuvé par le Premier ministre dans la décision n° 1975/QD-TTg en 2019.

Dans les temps à venir, le Vietnam souhaite et est disposé à partager des informations et des expériences pour renforcer la coopération internationale, améliorer les capacités d'élaboration du rapport national et de mise en œuvre des recommandations approuvées de l'EPU.- VNA/VI