03/07/2020 10:47 GMT+7 Email Print Like 0

Le Vietnam proteste contre les exercices militaires chinois à Hoang Sa

En réponse à des questions de reporters concernant les exercices militaires chinois à Hoang Sa, la porte-parole du ministère des Affaires étrangères a déclaré que les exercices militaires menés par la Chine dans l’archipel de Hoang Sa (Paracel) avaient violé la souveraineté du Vietnam pour cet archipel.

Lors de la conférence de presse périodique donnée le 2 juillet à Hanoï, Le Thi Thu Hang a indiqué que ces exercices étaient allés à l’encontre de l’esprit de la Déclaration sur la conduite des parties en Mer Orientale (DOC) et avaient complexifié la situation, au détriment des négociations actuelles entre la Chine et l’ASEAN d’un Code de conduite en Mer Orientale (COC) et du maintien d’un environnement pacifique, stable et coopératif dans cette région maritime.

Le Vietnam a remis à la partie chinoise une note diplomatique pour exprimer sa protestation et demander à la Chine de ne pas reproduire de violations similaires dans l’avenir.

Concernant des informations selon lesquelles le bateau chinois Haiyang 4 était entré dans la zone économique exclusive du Vietnam, Le Thi Thu Hang a souligné que les activités d’exploration, de sondage et de recherches scientifiques dans les zones maritimes du Vietnam définies par la Convention des Nations Unies sur le droit de la mer de 1982 (CNUDM 1982), devaient recevoir l’autorisation du Vietnam selon les dispositions de cette Convention.

“Le respect de la souveraineté, des droits souverains et de la juridiction des nations et des dispositions de la CNUDM 1982 revêt des significations importantes pour le maintien de la paix, de la stabilité, de la sécurité, de la coopération et du développement en Mer Orientale, dans la région et dans le monde”, a-t-elle conclu. -VNA/VI