13/03/2021 16:58 GMT+7 Email Print Like 0

Le Vietnam propose des solutions à résoudre l'impact du COVID-19 sur les migrants

 Le Vietnam a appelé les pays et les organisations internationales à définir des feuilles de route ou des cadres et des mécanismes de coopération axée sur les résultats afin de mettre en œuvre plus efficacement le Pacte mondial pour des migrations sûres, ordonnées et régulières (GCM).

<a class="photo" data-cke-saved-href="https://cdnimgfr.vietnamplus.vn/uploaded/wbxx/2021_03_12/thanh.jpg" href="https://cdnimgfr.vietnamplus.vn/uploaded/wbxx/2021_03_12/thanh.jpg" data-desc="L" ambassadeur="" du="" vietnam="" en="" thaïlande="" et="" représentant="" permanent="" auprès="" de="" la="" commission="" économique="" sociale="" pour="" l’asie="" le="" pacifique="" des="" nations="" unies="" (unescap)="" phan="" chi="" thanh.="" photo="" :="" vna'="" data-index="0" style="box-sizing: border-box; background-color: transparent; color: rgb(19, 63, 106); transition: all 0.2s ease-out 0s; display: inline; font-size: 1.6rem; line-height: 2.6rem;">Le Vietnam propose des solutions a resoudre l'impact du COVID-19 sur les migrants hinh anh 1
L'ambassadeur du Vietnam en Thaïlande et représentant permanent du Vietnam auprès de la Commission économique et sociale pour l’Asie et le Pacifique des Nations Unies (UNESCAP) Phan Chi Thanh. Photo : VNA

L'ambassadeur du Vietnam en Thaïlande et représentant permanent du Vietnam auprès de la Commission économique et sociale pour l’Asie et le Pacifique des Nations Unies (UNESCAP) Phan Chi Thanh a lancé un appel lors de la conférence de l'examen régional Asie-Pacifique de la mise en œuvre du GCM, organisé virtuellement par l’UNESCAP et le Réseau régional des Nations Unies sur les migrations pour l'Asie et le Pacifique, les 12 et 13 mars à Bangkok, Thaïlande.

Cette décision vise à faire face à l'impact négatif de la pandémie du COVID-19 sur les migrants, garantissant ainsi une migration légale sûre et ordonnée dans la région et dans le monde en général, a-t-il déclaré.

Luong Thanh Quang, chef adjoint du département consulaire du ministère vietnamien des Affaires étrangères, a informé de la mise en œuvre du GCM au Vietnam.

Il a appelé le Réseau des Nations Unies sur la migration à partager des informations, à se coordonner avec le Vietnam dans l'application de la loi et l'application de la science-technologie dans la gestion des migrations, et à aider le pays à compléter les données pertinentes.
Un réseau d'information sur la migration devrait être mis en place dans la région, a-t-il suggéré.

L'événement a rassemblé plus de 400 délégués de pays régionaux, d'agences des Nations Unies et d'organisations intergouvernementales et non gouvernementales.

Avant l'événement, Phan Chi Thanh a rencontré le directeur régional de l'Organisation internationale pour les migrations (OIM) en Asie et dans le Pacifique, et le chef de mission de l'OIM en Thaïlande.

L'OIM s'est engagée à coopérer davantage avec le Vietnam et à le soutenir dans la réalisation du GCM, et à se coordonner étroitement avec l'ambassade du Vietnam en Thaïlande pour aider les travailleurs vietnamiens dans le pays dans l'esprit du Pacte.

Le Pacte mondial pour des migrations sûres, ordonnées et régulières a été élaboré sur la base de la « Déclaration de New York pour les réfugiés et les migrants », adoptée lors de la 71e session de l’Assemblée générale de l’ONU, tenue en septembre 2016, selon laquelle les États membres s'engagent à lancer un processus de négociations intergouvernementales devant conduire à l’adoption du pacte mondial. -VNA/VI