18/12/2019 11:05 GMT+7 Email Print Like 0

Le Vietnam promet d’ouvrir le secteur des services

Le Vietnam s’est engagé à ouvrir la porte aux investisseurs étrangers, en particulier dans le domaine des services, selon la feuille de route des accords de libre-échange bilatéraux et multilatéraux signés.
Le vice-Premier ministre Vuong Dinh Huê a fait cette déclaration en recevant mardi 17 décembre à Hanoi le président de Warburg Pincus, Timothy Geithner, ancien secrétaire au Trésor américain.

Dans le secteur bancaire, le gouvernement vietnamien envisagera de réduire la participation de l’État dans les banques commerciales par actions afin de créer davantage d’opportunités pour d’autres investisseurs, a-t-il déclaré.

Le dirigeant vietnamien a précisé que la participation de l’État dans les quatre principales banques - BIDV, Vietinbank, Vietcombank et Agribank, qui représentent plus de 50% de l’offre totale de crédit du secteur bancaire - sera réduite à 65% d’ici 2025.

Le gouvernement a inclus dans les projets de loi sur l’investissement et sur les entreprises des dispositions sur les actions sans droit de vote afin de permettre aux investisseurs étrangers d’augmenter leur part tout en garantissant le contrôle des risques, a-t-il ajouté.

Les deux projets de loi seront discutés et adoptés lors de la 9e session de l’Assemblé nationale de la 14e législature en mai 2020, selon le vice-Premier ministre.

Il a ajouté que le gouvernement étudie également la publication d’une réglementation sur les actions privilégiées pour accroître la participation des investisseurs privés au développement du système de crédit et de paiement au Vietnam.

Vuong Dinh Huê a espéré que le fonds américain va continuer à accroître ses investissements dans les domaines encouragés par le gouvernement vietnamien tels que les infrastructures, la haute technologie, les nouveaux matériaux, les énergies renouvelables, l’industrie auxiliaire et les technologies de l’information.

Timothy Geithner a hautement apprécié les efforts du Vietnam pour améliorer l’environnement des affaires, ainsi que l’attention portée au développement des services financiers, y compris dans de nouveaux domaines tels que les services bancaires numériques et le paiement en ligne.

Il a suggéré que le gouvernement vietnamien autorise une plus grande propriété étrangère dans les banques commerciales afin d’attirer plus d’investissements étrangers et de faciliter les paiements non monétaires dans le pays. - VNA/VI