06/08/2020 15:15 GMT+7 Email Print Like 0

Le Vietnam participe au 33e dialogue ASEAN-Etats-Unis

 Le vice-ministre des Affaires étrangères, Nguyen Quoc Dung, chef de l'ASEAN SOM du Vietnam, a participé au 33e dialogue ASEAN-Etats-Unis, qui s'est tenu par vidéoconférence le 5 août pour discuter des orientations de coopération entre les deux parties dans les temps à venir et échanger des vues sur des questions régionales et internationales d’intérêt commun.
 
<a class="photo" data-cke-saved-href="https://cdnimgfr.vietnamplus.vn/uploaded/wbxx/2020_08_05/ttxvn_0508_asean_my.jpg" href="https://cdnimgfr.vietnamplus.vn/uploaded/wbxx/2020_08_05/ttxvn_0508_asean_my.jpg" data-desc="Le vice-ministre des Affaires étrangères, Nguyen Quoc Dung, chef de l" asean="" som="" du="" vietnam,="" a="" participé="" au="" 33e="" dialogue="" asean-etats-unis.="" photo="" :="" vna'="" data-index="0" style="box-sizing: border-box; background-color: transparent; color: rgb(19, 63, 106); transition: all 0.2s ease-out 0s; display: inline; font-size: 1.6rem; line-height: 2.6rem;">Le Vietnam participe au 33e dialogue ASEAN-Etats-Unis hinh anh 1Le vice-ministre des Affaires étrangères, Nguyen Quoc Dung, chef de l'ASEAN SOM du Vietnam, a participé au 33e dialogue ASEAN-Etats-Unis. Photo : VNA
ASEAN a accepté de renforcer la coordination avec les États-Unis pour mettre en œuvre le plan d'action ASEAN-États-Unis pour 2016-2020 et d'adopter prochainement le plan d'action de coopération bilatérale pour 2021-2025.

Les deux parties se sont engagées à travailler activement ensemble pour prévenir la pandémie de COVID-19, en particulier en améliorant la préparation à faire face aux nouvelles vagues d'infections, en se soutenant mutuellement pour minimiser l'impact de la maladie, en maintenant les chaînes d'approvisionnement régionales et mondiales et en promouvant un rétablissement durable.

Les États-Unis ont annoncé qu'ils avaient fourni environ 87 millions de dollars aux pays de l'ASEAN pour faire face à la pandémie, et ont affirmé leur assistance continue aux pays de la région pour améliorer leur capacité à répondre aux maladies, la priorité étant donnée à la mise en œuvre de l'Initiative ASEAN-Etats-Unis pour l'avenir de la santé, la formation d'experts en santé et la mise en place de mécanismes de lutte contre la pandémie.

L'ASEAN s'est félicitée de l'aide financière fournie en temps opportun par les États-Unis pour freiner la pandémie et a appelé les États-Unis à soutenir activement et à contribuer aux initiatives de l'ASEAN concernant le Fonds d’intervention de l’ASEAN pour le COVID-19 et la réserve régionale de fournitures médicales.

Les États-Unis ont applaudi les efforts de l'ASEAN pour promouvoir son rôle dans l'intensification de la coopération, du dialogue et du renforcement de la confiance dans la région, et ont préconisé les efforts du bloc pour mettre en œuvre pleinement et strictement la Déclaration sur la conduite des parties en mer Orientale (DOC) et construire un code de conduite en mer Orientale (COC) conforme au droit international, y compris la Convention des Nations Unies sur le droit de la mer de 1982 (UNCLOS).

Le vice-ministre des Affaires étrangères Nguyen Quoc Dung a affirmé que dans le contexte de l’évolution complique du COVID-19, l'ASEAN a maintenu son esprit «cohésif et réactif» et promu la solidarité, l'unité et les efforts pour surmonter les difficultés et les défis.

Le responsable vietnamien a grandement apprécié l'aide opportune des États-Unis à l'ASEAN pour faire face à l'épidémie dès le début de l'épidémie.

Il a proposé que les États-Unis continuent de soutenir l'ASEAN pour améliorer sa capacité à faire face, réduire l'impact de la maladie et promouvoir une reprise économique durable.

L'ASEAN s'est félicitée et était disposée à créer des conditions optimales pour que les entreprises et les investisseurs américains puissent opérer dans la région, a affirmé le vice-ministre des Affaires étrangères Nguyen Quoc Dung.

Il a applaudi la proposition des États-Unis sur la construction du partenariat Mékong-États-Unis, en soutenant la promotion et l'harmonisation des efforts de développement sous-régionaux, y compris la sous-région du Mékong dans le développement intégral de l'ASEAN.

Le vice-ministre vietnamien a partagé le point de vue d'autres pays selon lequel, dans le contexte actuel, les pays doivent promouvoir les dialogues, instaurer la confiance et se responsabiliser pour faire de la mer Orientale un océan de paix, d'amitié et de coopération.

Il a réitéré la position de l'ASEAN lors du 36e sommet de l'ASEAN sur la garantie de la paix, la sécurité, la stabilité, la sécurité et la liberté de navigation aérienne et maritime en mer Orientale. Les parties concernées devraient s'abstenir de prendre des mesures qui compliquent la situation et ne pas mener d'activités de militarisation, a déclaré Nguyen Quoc Dung.

Tout différend doit être résolu par des mesures pacifiques conformément au droit international, y compris la CNUDM de 1982, tout en continuant à appliquer pleinement et efficacement le DOC et en reprenant bientôt les négociations pour achever un COC efficace, contribuant au maintien de la paix, de la sécurité et de la stabilité en mer de l'Est et  dans la région, a-t-il ajouté.

Le responsable a également annoncé son intention de tenir des réunions ministérielles et des sommets entre l'ASEAN et les États-Unis dans le cadre de la présidence 
vietnamienne de l'ASEAN en 2020.

Fondée en 1967, l'Association des nations de l'Asie du Sud-Est (ASEAN) regroupe 10 pays membres, à savoir Brunei, le Cambodge, l'Indonésie, le Laos, la Malaisie, le Myanmar, les Philippines, Singapour, la Thaïlande et le Vietnam.  - VNA/VI