12/10/2018 09:58 GMT+7 Email Print Like 0

Le Vietnam, maillon de la chaîne de valeur mondiale, affirme le label de son riz

Le vice-Premier ministre Vuong Dinh Huê a affirmé la volonté du Vietnam de participer profondément à la chaîne de valeur mondiale du riz et d’affirmer le label de son riz, lors de la 10e conférence mondiale du riz, jeudi 11 octobre à Hanoi,

Affirmant le rôle de la riziculture au Vietnam, il a fait savoir qu’en dépit d’une urbanisation et d’une industrialisation rapides, la superficie consacrée à la riziculture représente environ 60% de la superficie totale des cultures et la production de riz constitue une source de subsistance importante pour environ 9 millions de foyers paysans locaux.

Après 30 ans de rénovation, d’un pays importateur de riz, le Vietnam est devenu un des trois premiers exportateurs mondiaux de riz avec une production annuelle moyenne de 5 à 6 millions de tonnes. En 2017, le Vietnam a exporté près de 6 millions de tonnes de riz, en hausse de 21% en glissement annuel, pour plus de 2,6 milliards de dollars, en hausse de 22%, a-t-il fait savoir.

Le Vietnam exporte son riz vers 150 pays et territoires. Outre ses marchés traditionnels - les Philippines, l’Indonésie, la Malaisie, Cuba, la Chine et des pays africains -, le riz vietnamien cible des marchés potentiels en Europe, en Amérique et en Océanie.

En plus de créer un environnement favorable à la production et au commerce du riz, le gouvernement vietnamien s’est également fixé l’objectif de renforcer les liens entre la production et le marché, de participer profondément dans la chaîne de valeur mondiale du riz pour construire et affirmer le prestige et le label du riz vietnamien, a-t-il indiqué.

Il a déclaré que la production et le commerce du riz dans la région et le monde évoluent rapidement dans le contexte de la mondialisation et de l’intégration économique internationale. Outre les avantages découlant de la tendance à l’intégration, la production de riz a été et sera affectée par les impacts croissants des changements climatiques, la vague d’urbanisation, des instabilités socio-politiques dans de nombreuses régions du monde et des épiphyties émergentes.

Le Vietnam a exporté en septembre dernier 443.000 tonnes de riz pour 212 millions de dollars, portant les exportations durant les trois premiers trimestres à près de 5 millions de tonnes pour 2,5 milliards de dollars, en hausse de 8,5% en volume et de 23,2% en valeur par rappport à la même période de 2017. Le pays s’est fixé l’objectif d’exporter environ 6,5 millions de tonnes de riz en 2018.

Le Vietnam joue un rôle de plus en plus important dans la coordination avec les organisations partenaires, les pays importateurs et exportateurs de riz, participe efficacement à la chaîne de production du riz et de sécurité alimentaire mondiale, a relevé le ministre de l’Industrie et du Commerce Trân Tuân Anh.

Le Vietnam contribue à la valeur ajoutée de la chaîne d’approvisionnement en riz, et en même temps participe au marché de développement de technologies durables dans le secteur agricole, en particulier la filière riz, a-t-il ajouté.

Le gouvernement a adopté l’an dernier une stratégie de développement des marchés pour le riz vietnamien pour la période 2017-2020 avec sa vision 2030, avec pour objectif de réduire progressivement le volume tout en stabilisant et en augmentant la valeur des expéditions.

L’événement, organisé pour la première fois au Vietnam par le ministère de l’Industrie et du Commerce et le magazine The Rice Trader, a réuni les délégués d’une bonne trentaine de pays et territoire.

Unis autour du message de la conférence «Investir dans la filière riz à l’avenir», les délégués se sont échangés sur la tendance mondiale du commerce et de la production du riz en 2018 et dans les années suivantes, ont partagé des expériences en matière de production durable du riz, de gestion des chaînes d’approvisionnement, de labellisation.

Ils se sont également penchés sur l’application des progrès de la 4e révolution industrielle, en identifiant les opportunités et défis pour ce produit avant de proposer des orientations pour le développement de la production et du commerce du riz dans le monde, y compris au Vietnam. – VNA/VI