18/10/2018 09:21 GMT+7 Email Print Like 0

Le Vietnam facilite les investissements de l'UE et de la Belgique

Le gouvernement vietnamien fait des efforts pour améliorer le climat des affaires pour les entreprises nationales et étrangères, y compris celles de l'Europe, a déclaré le 17 octobre le Premier ministre Nguyen Xuan Phuc.
 
 Participant au Forum des entreprises UE-Belgique organisé conjointement par la Chambre de commerce et d'industrie du Vietnam (VCCI), l'Alliance d’amitié belgo-vietnamienne, les ambassades et les bureaux commerciaux du Vietnam et de la Belgique, le Premier ministre Nguyen Xuan Phuc a déclaré que le gouvernement promettait des conditions favorables afin de connecter les entreprises des deux côtés pour le bénéfice des entreprises et des peuples.
 
 Le commerce bilatéral a été multiplié par dix en près de dix ans, a-t-il dit, ajoutant qu'il devrait atteindre 53 milliards de dollars américains cette année.
 
 Insistant sur l'accord de libre-échange UE-Vietnam (EVFTA), qui devrait permettre aux entreprises de tirer parti de leur potentiel de coopération au moment de son entrée en vigueur, le Premier ministre Nguyen Xuan Phuc a espéré que la communauté des entreprises de l’UE, en particulier les entreprises belges, élèverait ses voix pour pousser la signature de l'accord.
 
 Le Vietnam servira de passerelle aux entreprises européennes pour pénétrer le marché de l’ASEAN, s’orientant vers un commerce libre et équitable, a-t-il déclaré, soulignant les avantages du Vietnam pour les investissements belges et de l’UE tels que des conditions socio-politiques et macro-économiques stables et des systèmes portuaires bien développés.
 
Avec la prochaine signature  de l'EVFTA, le Vietnam a participé à 15 accords de libre-échange de nouvelle génération, ce qui signifie que si les entreprises belges entrent au Vietnam, elles entreront sur un marché mondial, a-t-il souligné.
 
 Lors du forum, le Premier ministre Nguyen Xuan Phuc et des représentants des deux pays ont assisté à la signature de plusieurs documents de coopération entre la VCCI et l'Alliance d’amitié belgo-vietnamienne, le groupe de la poste et des télécommunications du Vietnam et le centre d'affaires du réseau mobile européen, ainsi que la société Vietnam Project et le groupe Sarens.
 
 Andries Gryffoy, président de l'Alliance d'amitié belgo-vietnamienne, a déclaré que les entreprises belges étaient intéressées par des opportunités dans les domaines de la santé, de l'immobilier, des énergies vertes, de l'alimentation, des boissons, des infrastructures de ports maritimes et d'autres domaines au Vietnam, ajoutant qu'elles étaient prometteurs investisseurs pour les entreprises vietnamiennes.
 
 Il a déclaré que la Belgique jouissait d'un gouvernement favorable aux entreprises, d'un environnement de recherche dynamique, d'un système éducatif conforme aux normes internationales et d’une productivité élevée du travail.
 
 Située au cœur de l'Union européenne, avec une population de 420 millions d'habitants et des infrastructures modernes, la Belgique se concentre sur des industries telles que l'aérospatiale, la chimie, l'énergie, le traitement des déchets et des eaux usées, l'intelligence artificielle et la technologie 4.0, qui constituent des domaines potentiels de partenariat avec des entreprises vietnamiennes, a-t-il dit.
 
 Le même jour, le Premier ministre Nguyen Xuan Phuc a eu des séances de travail avec des représentants de grandes entreprises européennes et belges opérant au Vietnam, au cours desquelles ils ont informé le dirigeant vietnamien des résultats et des plans d’investissement et d’affaires dans ce pays dans des domaines tels que le pétrole et le gaz, les énergies renouvelables, l’agriculture, la production d’engrais et d’insecticides, l’infrastructure des ports maritimes, la production de caoutchouc et de pneus. Ils ont également formulé des recommandations sur les moyens d'accélérer la coopération entre les milieux d'affaires vietnamiens et européens, ainsi qu'entre ceux vietnamiens et belges en particulier.
 
 Plus tôt, le 16 octobre, le Premier ministre Nguyen Xuan Phuc a reçu les dirigeants de Solveigh et de Nijhuis, des entreprises néerlandaises expérimentées dans la lutte contre l'érosion, l'exploitation et l'utilisation de l'eau et la réalisation d'un projet d'adaptation au changement climatique dans le centre du Vietnam.

Le Premier ministre a salué Solveigh et Nijhuis, ainsi que d’autres partenaires néerlandais, dans la réalisation d’enquêtes, de recherches et de solutions concrètes visant à réduire au minimum l’érosion côtière au Vietnam. Il a décrit leur travail comme une action spécifique visant à mettre en œuvre des programmes de coopération dans le cadre du partenariat stratégique sur l'adaptation au changement climatique et la gestion de l'eau entre le Vietnam et les Pays-Bas.

Menno Holterman, directeur général de Nijhuis, a déclaré que les partenaires du projet avaient inspecté l'érosion à Hoi An et accepté de mener à bien un autre projet visant à résoudre les problèmes de la région. Il vise à améliorer la sécurité et les moyens de subsistance des habitants, à protéger et à restaurer la côte de Hoi An, tout en constituant de nouveaux sites touristiques écologiques. Les investissements dans ce domaine seront organisés par des organisations et des entreprises européennes et néerlandaises, ainsi que par le groupe vietnamien T & T.
 
 Les représentants des deux groupes néerlandais ont exprimé le souhait de continuer à recevoir l’attention et la facilitation du Premier ministre et des agences concernées du Vietnam pendant la mise en œuvre du projet.
 
 Le gouvernement vietnamien souhaite que les partenaires néerlandais apportent leur expérience, des ressources humaines et des technologies pour aider le Vietnam à résoudre les problèmes urgents, notamment l'érosion et l'affaissement des côtes et des rivières, la lutte contre le changement climatique et le développement socio-économique durable des populations locales.
 
 Le Premier ministre a suggéré aux partenaires néerlandais et vietnamiens de collaborer avec le Comité populaire de la province de Quang Nam d’accélérer l’étude et l’enquête afin d’avoir un plan optimal. Les deux groupes néerlandais, le groupe T & T et d'autres partenaires ont été invités à collaborer avec le ministère vietnamien de l'Agriculture et du Développement rural et les autorités de Quang Nam pour élaborer un plan de mise en œuvre. -VNA/VI