02/04/2021 10:11 GMT+7 Email Print Like 0

Le Vietnam exprime son inquiétude face à l'escalade de la violence au Myanmar

L'ambassadeur Dang Dinh Quy, chef de la mission vietnamienne auprès de l'ONU, s'est dit préoccupé par l'escalade de la violence au Myanmar, qui a tué des centaines de civils, alors qu'il assistait à une conférence virtuelle du Conseil de sécurité de l'ONU sur la situation au Myanmar, tenue le 1er avril.

Le diplomate a mis l'accent sur le dialogue, la réconciliation, la coopération et le renforcement de la confiance dans la recherche de solutions sur la situation au Myanmar.

Il a appelé les parties à mettre fin à la violence contre les civils, tout en disant que la priorité devrait être donnée à la garantie de la sécurité et de la sûreté des résidents locaux ainsi qu'à un soutien humanitaire sans heurts pour les nécessiteux, en particulier les groupes vulnérables.

Il a déclaré que la communauté internationale devrait continuer à soutenir le Myanmar afin que la nation puisse stabiliser la situation intérieure et éviter les actions susceptibles d'accroître les divisions au sein du Myanmar.

L’ASEAN s’efforce de rechercher des mesures pour aider le Myanmar, a déclaré l’ambassadeur Dang Dinh Quy, appelant les pays à soutenir le travail de l’ASEAN.

Le diplomate Dang Dinh Quy a ajouté qu'il soutenait le rôle de Christine Schraner Burgener, Envoyée spéciale du Secrétaire général des Nations Unies pour le Myanmar, et l'a encouragée à renforcer la coordination avec l'ASEAN sur la question.

Lors de la conférence, 15 États membres du Conseil de la sécurité de l’ONU ont également exprimé leur inquiétude face à la situation au Myanmar. Ils ont condamné le recours à la violence et ont demandé aux parties concernées de s'abstenir et de tenir des dialogues pour régler la question.

Ils ont fait l'éloge du rôle de l'ASEAN et espèrent que l’Association, lors de ses prochaines réunions, aidera le Myanmar à rechercher des mesures appropriées.

Ils ont également déclaré qu'ils soutenaient l'Envoyé spécial du Secrétaire général des Nations Unies pour le Myanmar dans ses efforts pour maintenir le dialogue avec les parties impliquées dans ce pays d'Asie du Sud-Est ainsi que lors de voyages dans la région dans un proche avenir.- VNA/VI