29/10/2021 10:44 GMT+7 Email Print Like 0

Le Vietnam et les pays aséaniens maintiennent leur solidarité pour la réponse aux défis

Le Premier ministre vietnamien Pham Minh Chinh lors des Sommets de l'ASEAN. Photo : VNA
Les 38e et 39e Sommets de l'ASEAN et Sommets connexes, qui se sont tenus par vidéoconférence, se sont achevés le 28 octobre après trois jours de travail sous la présidence de Brunei Darussalam – président tournant de l'ASEAN 2021.

Le Premier ministre vietnamien Pham Minh Chinh a participé à 14 des 17 activités majeures, y compris les 38e et 39e Sommets de l'ASEAN et les Sommets de l'ASEAN avec la République de Corée, la Chine, les États-Unis, le Japon, l'Australie, l'Inde, la Russie, le Sommet de l'ASEAN 3 et le 16e Sommet de l'Asie de l'Est (EAS).

Lors de ces événements, le Premier ministre Pham Minh Chinh a prononcé des discours importants, axés sur les problèmes clés et les défis émergents auxquels l'ASEAN est confrontée, notamment la réponse au COVID-19, la reprise économique post-pandémique, les problèmes en Mer Orientale et du Myanmar, la construction de la vision communautaire de l'ASEAN post-2025 et la promotion du rôle de l'ASEAN dans la coopération sous-régionale.

Il a réitéré la politique extérieure du Vietnam en matière d'indépendance, d'autonomie, de diversification et de multilatéralisation, et d'intégration internationale complète et intensive, affirmant que le Vietnam est un membre actif et proactif et apporte des contributions responsables aux affaires communes de l'ASEAN, se tient aux côtés des pays pour surmonter les difficultés, maintenir la solidarité, faire face efficacement aux défis émergents et consolide le rôle central, la position et la voix internationale de l'ASEAN.

Au cours des  réunions, les dirigeants de l'ASEAN et des pays partenaires sont parvenus à un consensus élevé sur les mesures visant à renforcer la coopération contre la pandémie de COVID-19, en particulier l'amélioration des capacités médicales, l'autosuffisance vaccinale, la restauration du développement socio-économique et la reprise des voyages entre les nations dans la nouvelle normalité.

Ils se sont engagés à intensifier la coopération dans les domaines de la transformation et de l'économie numériques, de l'économie verte, de la réponse efficace au changement climatique vers une reprise et un développement durables.

Les dirigeants ont également examiné les problèmes émergents affectant la paix, la sécurité et la stabilité dans la région et dans le monde.

Concernant la question de la Mer Orientale, ils ont renforcé le sens des responsabilités, l'esprit de la primauté des lois, le règlement pacifique des différends, la mise en œuvre pleine et effective de la Déclaration sur la conduite des parties en Mer Orientale (DOC) et la construction d'un Code de conduite en Mer Orientale (COC) efficace et efficient et conformément au droit international, y compris la Convention des Nations Unies sur le droit de la mer de 1982 (UNCLOS).

Les dirigeants de l'ASEAN et des pays partenaires ont annoncé, adopté et pris note d'une centaine de documents, notamment des Déclarations, des stratégies, des cadres de coopération, des plans d'action, des rapports et des documents de vision dans les domaines relevant des trois piliers de la coopération régionale.

Le 28 octobre après-midi, le Brunei a transféré la présidence de l'ASEAN 2022 au Cambodge.- VNA/VI