15/07/2019 14:33 GMT+7 Email Print Like 0

Le Vietnam et les États-Unis renforcent leur partenariat intégral

Nguyên Xuân Thang, secrétaire du Comité central du Parti communiste du Vietnam et président du Conseil central de théorie, a rencontré des représentants d'organisations et d'institutions américaines et internationales à Washington.

Nguyên Xuân Thang, qui est également président de l'Académie nationale de politique Ho Chi Minh, a rencontré le député Ted Yoho, ancien président de la Sous-Commission Asie-Pacifique de la Commission des Relations extérieures de la Chambre des Représentants des États-Unis; Michael Kratsios, assistant adjoint du président des États-Unis pour la politique technologique; et Walter Douglas, secrétaire d'État adjoint au Bureau des affaires de l'Asie de l'Est et du Pacifique au département d'État des États-Unis.

Les deux parties se sont réjouies de la coopération intégrale et la confiance stratégique entre le Vietnam et les États-Unis, et ont échangé leurs points de vue sur de meilleures perspectives pour les relations bilatérales dans les années à venir.

Ils ont discuté de questions régionales et internationales ainsi que de leurs répercussions sur les relations entre le Vietnam et les États-Unis, y compris la situation en Asie-Pacifique, les tensions commerciales entre les États-Unis et la Chine, les ajustements de la politique de grands pays comme les États-Unis et la Chine et les stratégiques concrètes des États-Unis dans la stratégie de l'océan indien-Pacifique.

Les deux parties ont également discuté du le déficit commercial récent entre les États-Unis et le Vietnam.

Nguyên Xuân Thang, qui dirige une délégation vietnamienne lors de la visite de travail du 7 au 7 juillet, a affirmé la non tolérance imposée par le Vietnam et les sanctions sévères à l'encontre des fraudes commerciales, qui visaient à protéger le prestige des produits vietnamiens sur le marché international et à assurer les principes commerciaux communs.

L’évolution récente des relations commerciales bilatérales reflète les efforts constants du Vietnam pour améliorer la qualité de ses produits, restructurer ses produits et développer de nouveaux marchés, a déclaré le responsable.

La délégation vietnamienne et des représentants du Centre d'études stratégiques et internationales (CSIS), de la Heritage Foundation et du groupe Albright Stonebridge ont échangé leurs points de vue sur la sécurité en Asie-Pacifique, en particulier la mer Orientale, la concurrence stratégique États-Unis-Chine et les relations Vietnam-États-Unis. .

Lors de séances de travail avec des représentants de l'Agence des États-Unis pour le développement international (USAID), ainsi que des centres et instituts de recherche de La Elliott School of International Affairs  de l'Université George Washington, Nguyên Xuân Thang a évoqué la possibilité de promouvoir la coopération en matière d'éducation et de formation, ainsi que le partage des connaissances entre les deux pays.

Les États-Unis ont affirmé qu'ils s'engageraient de manière responsable à contribuer au maintien de la paix, de la stabilité, de la coopération et du développement et à assurer la sécurité et la sûreté de navigation maritimes sur la base du droit international dans les régions Indo-Asie-Pacifique.

Les États-Unis continueront à apprécier le rôle central de l’ASEAN dans la structure régionale et à mettre en œuvre sa stratégie indo-pacifique libre et ouverte.

Les États-Unis ont loué les contributions actives du Vietnam au maintien de la paix, de la stabilité, de la coopération et du développement dans la région et dans le monde, et se sont engagés à poursuivre son étroite coordination avec le Vietnam lorsque le pays assumera le poste de membre non permanent du Conseil de sécurité des Nations unies pour le mandat 2020 -2021 et la présidence de l’ASEAN en 2020.

Nguyen Xuan Thang et sa suite auront les 15 et 16 juillet des séances de travail avec des représentants de l’Université de Californie à Berkeley et de Davis, à San Francisco, ainsi que des groupes de haute technologie et des entreprises de premier plan de la Silicon Valley afin d’explorer la coopération en matière de transfert de technologie et d’intensifier la coopération de recherche et d’échanges en administration numérique, startup et innovation.-VNA/VI