07/03/2020 06:34 GMT+7 Email Print Like 0

Le Vietnam et l'ASEAN soutiennent le Timor-Leste dans sa demande d'adhésion

Le Vietnam et les pays membres de l'ASEAN appuieraient et partageraient leur expérience avec le Timor-Leste dans les préparatifs de son admission dans le bloc, ainsi que l'évaluation des capacités et de l'état de préparation du pays.

Le vice-ministre des Affaires étrangères Nguyen Quoc Dung, chef du SOM ASEAN Vietnam, a révélé l'information alors qu'il présidait la 9e réunion du groupe de travail du Conseil de coordination de l'ASEAN (ACCWG) sur la demande d'adhésion du Timor Leste à l'ASEAN dans la ville centrale de Da Nang le 5 mars.

Les participants ont réservé une séance de travail d'une demi-journée pour discuter des activités d'assistance au Timor-Leste afin d'améliorer ses capacités et des préparatifs pour rejoindre l'ASEAN en tant que nouveau membre.

Les pays membres de l'Association des nations de l'Asie du Sud-Est (ASEAN) se sont également mis d'accord sur les rapports d'enquête de la Communauté politique et de sécurité de l'ASEAN (APSC) de septembre dernier.

Suite au consensus entre les participants, les équipes d'enquête de l'ASEAN de la Communauté économique de l'ASEAN (AEC) et de la Communauté socioculturelle de l'ASEAN (ASCC) évalueront les capacités et l'état de préparation du Timor-Leste en matière de l'économie et de la culture avant de rejoindre l'ASEAN.

Les rapports des équipes d'enquête seront soumis au Conseil de coordination de l'ASEAN pour approbation d'ici la fin de cette année.

Les participants ont également convenu d'apporter un soutien positif au Timor-Leste pour le renforcement et l'amélioration des institutions, de l'économie, des revenus, du niveau de vie et des connaissances des populations.

Nguyen Quoc Dung a fortement souligné que la tâche principale de l'ACCWG se concentrera sur la demande d'adhésion à l'ASEAN du Timor Leste.

Il a également demandé à l’ACCWG une évaluation de l’impact de l’appartenance du Timor-Leste, avant d’envoyer des rapports et des recommandations aux ministres des Affaires étrangères de l’ASEAN et aux réunions des hauts fonctionnaires.

Il a demandé aux équipes d’enquête de l’ACCWG de se concentrer sur l’évaluation de trois piliers - politique et sécurité, économie et socioculture - lors de séances de travail au Timor-Leste.

Le Timor-Leste a présenté une demande d'adhésion à l'ASEAN en 2011 et l'ACCWG a été créé en 2012 pour évaluer la capacité et la disponibilité du Timor-Leste ainsi que l'impact de l'élargissement du bloc.

Les rapports et recommandations de l'ACCWG seront prochainement soumis au Conseil de coordination de l'ASEAN pour approbation.

L'ASEAN comprend désormais 10 États membres, à savoir le Brunei, le Cambodge, l'Indonésie, le Laos, la Malaisie, le Myanmar, les Philippines, Singapour, la Thaïlande et le Vietnam. -VNA/VI