26/04/2019 14:55 GMT+7 Email Print Like 0

Le Vietnam est prêt à offrir tout son soutien possible aux partenaires japonais

Le gouvernement vietnamien et les localités du Centre septentrional sont prêts à offrir tous leur soutien possible aux partenaires japonais pour qu’ils puissent étendre leurs activités commerciales dans cette région.

C’est ce qu’a déclaré le vice-Premier ministre Vuong Dinh Hue lors d’une conférence «Rencontre du Japon dans la région du Centre septentrional » qui a été organisée le 25 avril dans la province de Nghe An par le ministère vietnamien des Affaires étrangères et l'ambassade du Japon au Vietnam.

L'événement a vu la présence de l'ambassadeur japonais Kunio Umeda, de plus de 150 délégués d'organisations,  de 50 entreprises japonaises, de responsables de six provinces vietnamiennes de Thanh Hoa à Thua Thien-Hue et de Yen Bai.

Située à côté des zones économiques clés du Nord et du Centre et abritant trois aéroports, neuf ports maritimes, des ressources forestières diversifiées, une économie maritime et des services touristiques attrayants, la région du Centre septentrional offre de nombreuses opportunités d’investissement aux entreprises japonaises.

Le vice-Premier ministre Vuong Dinh Hue s’est déclaré réjoui du retour japonais à la première place en termes d’investissements au Vietnam ces deux dernières années avec 9,1 milliards de dollars en 2017 et 8,6 milliards de dollars en 2018. 

Le Parti et l'Etat vietnamiens élaborent une nouvelle stratégie d'attraction des investissements directs étrangers (IDE) avec une vision à l'horizon 2045, avec l’accent mis sur la coopération avec des investisseurs étrangers et sur l'attraction des IDE pour les projets clés à haute valeur ajoutée, conformément à la feuille de route de la restructuration économique, a-t-il déclaré.

Le vice-Premier ministre s’est déclaré convaincu de la coopération bilatérale dans les infrastructures, l’agriculture, l’industrie, l’énergie, l’éducation, la formation des ressources humaines et le tourisme.

Il a demandé aux localités et partenaires de choisir des travaux prioritaires en tenant compte de l’intérêt commun du pays et de la région. Les localités devraient aussi être plus créatives pour renforcer leurs liens avec les partenaires japonais, répondre à leurs demandes afin de faire de la région du Centre septentrional une destination attrayante pour les touristes et investisseurs japonais.

Pour sa part, l’ambassadeur japonais Kunio Umeda a déclaré que le Japon accordait une attention particulière au projet de chemin de fer à grande vitesse Nord-Sud et à la construction d’une autoroute reliant la région du Centre septentrional à Vientiane pour renforcer la coopération avec les localités vietnamiennes.

Il a suggéré de renforcer la confiance mutuelle et la coopération bilatérale dans la formation des ressources humaines, l'agriculture de haute technologie, l'industrie auxiliaire, le tourisme, l'éducation, la formation et l’emploi.

En 2018, le Produit intérieur brut du Vietnam a augmenté de 7,08%, un record durant la dernière décennie.  Le Vietnam se classait au 44e rang mondial en termes de PIB et au 34e rang en pouvoir d'achat.

Sa compétitivité économique nationale est passée de la 60e sur 138 économies en 2016 à la 55e sur 137, tandis que son indice de l'environnement des affaires est passé de la 82e à la 69e sur 190 économies.

Actuellement, près de 26.000 entreprises d’IDE de 130 pays et territoires mènent des activités au Vietnam avec plus de 330 milliards de dollars de capitaux enregistrés. Le pays est devenu l’un des ateliers mondiaux de l’électronique, de la confection, des chaussures et des téléphones portables.

Le nombre de touristes étrangers au Vietnam a dépassé 15 millions, soit 1,9 fois plus qu'en 2015. Le Vietnam a également été élu l'une des premières destinations en Asie.-VNA/VI