01/09/2021 11:04 GMT+7 Email Print Like 0

Le Vietnam doit encourager l’application de la technologie numérique

Selon la dernière édition de Taking Stock, mise à jour semestriellement par la Banque mondiale (BM) sur les performances économiques du Vietnam, alors que les risques sont à la baisse, les éléments économiques fondamentaux restent solides, l'économie pourrait converger vers le taux de croissance du PIB d'avant la pandémie, de 6,5 à 7 %, à partir de 2022.

Ces prévisions sont faites sur la base des hypothèses que la 4e vague du COVID-19 sera progressivement contrôlée, créant des conditions pour que l'économie se rétablisse au quatrième trimestre. En outre, les prévisions supposent également que la poursuite de la reprise économique mondiale assurera une forte demande pour les produits manufacturés vietnamiens sur les principaux marchés d'exportation.

Le rapport de la BM a indiqué qu'afin d'améliorer son autonomie économique, dans l’avenir, le Vietnam devrait tirer parti des conditions existantes pour devenir une "usine mondiale" de technologie numérique.

Le Premier ministre Pham Minh Chinh a fixé pour objectif de placer le Vietnam dans le groupe des 50 pays leaders en matière développement des technologies de l'information d’ici 2025. L'économie numérique devra contribuer à un tiers du PIB national d'ici la fin de la décennie, contre 5 % aujourd'hui.

Selon l’économiste en chef de la BM au Vietnam, Jacques Morisset, depuis le début de la pandémie de COVID-19, le Vietnam a connu un changement majeur dans l'application des nouveaux outils numériques dans les secteurs privé et public. Selon l'estimation de la BM en juin dernier, au Vietnam, environ les deux tiers des entreprises privées avaient accès aux technologies concernant l’économie numérique. C’est un énorme bond en avant par rapport à 2019.

En plus de moderniser les infrastructures, le Vietnam doit encourager l'application de la technologie numérique et attirer des investissements pour favoriser l’intégration des petites entreprises à l'économie numérique, a-t-il conseillé.

Le Vietnam peut profiter de la présence de nombreuses entreprises technologiques renommées telles qu'Intel, Apple ou Samsung pour améliorer la qualité du personnel local.

À long terme, le Vietnam doit introduire des compétences numériques dans les programmes d’éducation et de formation, tout en favorisant la flexibilité pour s'adapter à un environnement technologique en évolution constante, a-t-il ajouté. -VNA/VI