24/11/2020 10:22 GMT+7 Email Print Like 0

Le Vietnam coopère avec les pays de l'ASEAN pour inverser la perte de la biodiversité

La 22 réunion du Conseil exécutif du Centre de l'ASEAN pour la biodiversité (ACB) a eu lieu en ligne mercredi 18 novembre à Hanoï.

L'événement a réuni des représentants des pays membres de l'ASEAN, du Secrétariat de l'ASEAN, de l'ACB et ainsi des partenaires de développement dans la conservation de la biodiversité tels que la Mission de l'Union européenne au Vietnam et l'Agence allemande de coopération internationale (GIZ).

Selon le rapport d'Évaluation mondiale 2019 sur la biodiversité et les services écosystémiques, l'humanité est temoin une vitesse sans précédente de dégradation de la biodiversité. La perte de biodiversité et le changement climatique menacent le processus de développement durable du monde entier.

Prévenir la dégradation et améliorer le rétablissement de la biodiversité sont des tâches examinées dans le cadre de la mise en œuvre de la Convention sur la diversité biologique (CDB) ainsi que dans de nombreux pays du monde.

Mme Hoang Thi Thanh Nhan, directrice adjointe de l’Agence pour la biodiversité du ministère des Ressources naturelles et de l'Environnement, également Chef du Groupe de travail de l'ASEAN du Vietnam sur la conservation de la biodiversité, a déclaré que le Vietnam, en tant que président de l'ASEAN 2020, souhaite diffuser l'esprit "Cohésif et réactif" de l’Année de l’ASEAN 2020 parmi les pays membres du bloc régional afin de promouvoir l'engagement en faveur de la conservation de la biodiversité et de la restauration des écosystèmes en Asie du Sud-Est.

Elle a souligné l'importance de la coopération au sein de l'ASEAN dans la mise en œuvre de la Stratégie de coopération de l'ASEAN sur l'environnement, du Plan d'action du Groupe de travail de l'ASEAN sur la conservation de la nature et la biodiversité et des initiatives régionales connexes.

La 15e réunion de la conférence des parties (COP15) à la Conventions des Nations unies sur la biodiversité marquait le début de la Décennie des Nations Unies pour la restauration des écosystèmes, qui vise à accroître la restauration des écosystèmes dégradés et détruits pour lutter contre les crises causées par le réchauffement climatique, à garantir la sécurité alimentaire et à améliorer l'approvisionnement en eau et la biodiversité.

Comme d'autres pays membres de l'ASEAN, le Vietnam est reconnu comme l'un des pays les plus riches en biodiversité. Le Vietnam a participé activement aux pactes internationaux sur la biodiversité tels que la Convention sur la biodiversité, la Convention Ramsar, la Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d'extinction (CITES), la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques (CCNUCC) et la Convention des Nations Unies sur le droit de la mer. Le pays a également participé dans l'élaboration d'un cadre global de la biodiversité.

Le gouvernement vietnamien s'engage à s'associer aux gouvernements des pays de la région et du monde entier pour inverser le déclin de la biodiversité d'ici 2030 afin de parvenir à un développement durable. -VNA/VI