17/09/2020 14:39 GMT+7 Email Print Like 0

Le Vietnam apprécie hautement les évolutions positives au Soudan du Sud

L'ambassadeur Dang Dinh Quy,  représentant en chef de la mission du Vietnam auprès de l’ONU, a hautement apprécié les évolutions positives au Soudan du Sud depuis la mise en place du gouvernement de transition ainsi que le rôle de médiateur du gouvernement sud-soudanais dans le processus de paix au pays voisin, Soudan.

Participant à une réunion, organisée en ligne le 16 septembre par le Conseil de sécurité de l’ONU sur la situation au Soudan du Sud et les activités de la mission de maintien de la paix de l’ONU dans ce pays, M. Quy a souligné les efforts encourageants du gouvernement dans le contexte où le Soudan du Sud était confronté à de nombreuses difficultés dues à la pandémie de COVID-19, aux inondations et à la pénurie d’aliments.

Il a reconnu le respect de l'accord de cessez-le-feu de base, tout en appelant le gouvernement à prendre des mesures efficaces pour lutter contre la violence entre les communautés. Il a aussi souligné l'importance d'accélérer le processus de transition et de respecter l'Accord de paix pour s’orienter vers la révision du mécanisme de sanctions du Conseil de sécurité de l’ONU en décembre.

M. Quy a hautement apprécié le rôle de l'ONU, de la mission de maintien de la paix de l’ONU, de l’Union africaine, de l’Autorité intergouvernementale pour le développement dans la promotion du processus de paix et de développement au Soudan du Sud, tout en affirmant que le Vietnam continuerait à apporter ses contributions positives aux activités de la mission de maintien de la paix de l’ONU.

Actuellement, le Vietnam compte 68 soldats, dont 11 femmes, participant à la mission de maintien de la paix de l’ONU. Le Vietnam déploie un hôpital de campagne de niveau 2 à Bentiu au Soudan du Sud depuis 2018. L'hôpital reçoit et traite près de 1.000 patients et participe activement aux activités de formation pour sensibiliser le personnel onusien et la population locale à la prévention de l'épidémie de COVID-19.

Selon les participants à la réunion, la situation au Soudan du Sud a continué d’enregistrer des progrès positifs ces derniers mois. Cependant, la violence entre les communautés continue de s’aggraver, tuant plus de 600 personnes et laissant des milliers dans la situation de sans-abri. La pandémie de COVID-19, les inondations, les sauterelles et la famine continuent à influencer la situation économique et humanitaire au Soudan du Sud et entravent le processus de transition.

Les pays membres du Conseil de sécurité ont appelé à poursuivre les efforts pour mettre en œuvre rapidement les dispositions de l'Accord de paix de 2018. Ils ont réaffirmé leur soutien à la mission de maintien de la paix de l’ONU, aux organisations régionales telles que l’Autorité intergouvernementale pour le développement et l'Union africaine dans la promotion de la paix et de la stabilité au Soudan du Sud. -VNA/VI