31/03/2021 10:38 GMT+7 Email Print Like 0

Le Vietnam appelle à redoubler d'efforts pour protéger les civils en RDC

 Le Conseil de sécurité des Nations Unies a tenu mardi 30 mars une réunion virtuelle pour discuter de la situation et des activités de la République démocratique du Congo (RDC) de la Mission des Nations Unies en RDC (MONUSCO).

Lors de la réunion, le Vietnam a appelé à redoubler d'efforts pour protéger les civils en République démocratique du Congo.

Les pays membres du Conseil de sécurité se sont déclarés préoccupés par les évolutions complexes des situations politique, sécuritaire et humanitaire en République démocratique du Congo. Ils ont condamné l'attaque d'un groupe armé le 22 février 2021 contre la mission du Programme alimentaire mondial (PAM) qui a fait plusieurs morts dont l’ambassadeur d’Italie en République démocratique du Congo, Luca Attanasio.

Ils ont également salué les efforts de la MONUSCO, des représentants spéciaux, des pays et des organisations régionales dans le soutien au processus de paix en République démocratique du Congo.

Certains pays ont souligné la nécessité de promouvoir le désarmement, la démobilisation et la réintégration des soldats (DDR) ainsi que la réforme du secteur de la sécurité (RSS), et ont exprimé leur inquiétude face à une nouvelle flambée d'Ebola signalée dans ce pays africain.

L'ambassadeur Dang Dinh Quy, chef de la Mission permanente du Vietnam auprès des Nations Unies, a partagé ses préoccupations des pays membres du Conseil de sécurité des Nations Unies sur les défis sécuritaires et humanitaires en République démocratique du Congo, en particulier les violences intercommunautaires croissantes, l'évolution compliquée des épidémies de COVID-19 et d'Ebola.

L'ambassadeur a exprimé ses condoléances au gouvernement italien, au PAM et aux familles des victimes de l'attaque du 22 février 2021. Il a souligné l'importance de résoudre les problèmes fondamentaux, en renforçant le rôle de l'État, en réformant le secteur de la sécurité et en promouvant le développement économique.

Le représentant du Vietnam a vivement apprécié et a souhaité renforcer la coopération régionale et le soutien de l'ONU et de la communauté internationale pour assurer la stabilité en République démocratique du Congo. Il a aussi salué la coordination étroite entre le gouvernement de la République démocratique du Congo et la MONUSCO dans le processus de retrait de la Mission, soulignant que ce processus devrait maintenir les acquis obtenus ces dernières années.

La Mission des Nations Unies en République démocratique du Congo (MONUSCO) a été créée en 1999 pour aider ce pays à maintenir la paix et la stabilité. Mme Bintou Keita a été nommée par le Secrétaire général des Nations Unies comme représentante spéciale du Secrétaire général et cheffe de la MONUSCO le 15 janvier 2021. -VNA/VI