12/10/2016 10:29 GMT+7 Email Print Like 0

Le Vietnam appelle à la prise de responsabilité des pays pour la paix

 Le Vietnam a appelé les pays à avoir la responsabilité de maitenir la paix et la stabilité dans la région, mardi en ouverture du forum de Xiang Shen dans la capitale chinoise Pékin.

Dans un monde en pleine mutation et sousmis à nombre de risques et défis, les pays n’ont pas de meilleur choix que de coopérer de bonne foi, de manière pragmatique, de concilier les intérêts nationaux avec ceux d’autres peuples de la région et du monde, a déclaré le vice-ministre vietnamien de la Défense Nguyên Chi Vinh.

Il convient donc d’élever la responsabilité commune et promouvoir les facteurs utiles dans le règlement des problèmes de gouvernance mondiale, y compris le rôle de l’armée, a-t-il indiqué lors du forum tenu sur le thème «Intensifier la coopération et le dialogue sur la sécurité et établir de nouvelles relations internationales».

A l'instar des autres pays, le Vietnam souhaite maintenir la paix et la stabilité et renforcer la coopération dans la région et entre les pays du monde, a affirmé le responsable.

Nous souhaitons rappeler aux pays qu’ils soient grands ou petits, qu’au-delà des intérêts nationaux, leur responsabilité est engagée vis-à-vis de la communauté internationale et que chaque pays se doit de respecter les intérêts des autres pays pour maintenir la paix et la stabilité durablement, a-t-il souligné.

Le vice-ministre Nguyên Chi Vinh a invité la Chine, pays hôte à jouer un rôle plus important, à assumer une plus grande responsabilité pour la paix, la stabilité et le développement de la région et du monde, à lier les intérêts de la Chine aux intérêts communs de la région et du monde.

Aussi, les pays ont-ils plus d’arrangements et accords de sécurité régionaux en complément du droit international et des accords déjà conclus tels que la Déclaration sur la conduite des parties en Mer Orientale (DOC) signée par la Chine et l’ASEAN et en s’orientant vers l’élaboration rapide d’un Code de conduite en Mer Orientale (COC) pour maintenir le droit, la paix et la stabilité en Mer Orientale, a-t-il plaidé.

Au menu du forum figure notamment le rôle de l’armée dans l’administration du monde, la coopération pour faire face aux nouveaux défis sécuritaires en Asie Pacifique, la coopération sécuritaire en mer, les menaces du terrorisme international et les mesures préventives. – VNA/VI