11/11/2018 11:29 GMT+7 Email Print Like 0

Le Vietnam a obtenu des progrès dans la promotion des droits de l’homme

 Le ministère du Travail, des Invalides  et des Affaires sociales a organisé le 9 novembre à Hanoi, un colloque sur l’application des droits de l’homme en 2018 et la mise en œuvre des recommandations du 2e examen périodique universel (EPU) du Conseil des droits de l’homme de l’ONU.

Nguyen Manh Cuong, chef du département de la coopération internationale du ministère du Travail, des Invalides  et des Affaires sociales, a déclaré que le ministère a écouté et accueilli les avis, les réactions et les propositions d'agences et d'organisations spécialisées dans les droits des travailleurs et des groupes vulnérables, en vue de l'achèvement d'un rapport national pour le troisième cycle de l'EPU à Genève, en Suisse, en janvier 2019.

Les idées aideront également le ministère à mieux garantir et promouvoir les droits de l'homme à l'avenir, a-t-il déclaré.

Les délégués ont mis en exergue les efforts déployés par le Vietnam pour élaborer des politiques et mettre en place un système juridique visant à respecter les engagements internationaux en matière de droits de l'homme.

Après 18 ans de publication d’une directive sur les droits de l’homme, le secrétariat du Comité central du Parti a publié la directive N° 44-CT / TW sur les droits de l’homme dans le nouveau contexte. Le gouvernement a également publié rapidement une décision sur les projets d'application effective de la directive.

Le Vietnam est sur le point d'institutionnaliser la Constitution de 2013, qui énonce de nombreux droits de l'homme, tout en négociant, en signant et en ratifiant une série d'accords de libre-échange de nouvelle génération comportant des engagements élevés en matière de droits du travail.

Avec d'autres pays de la région, le Vietnam a activement intégré les droits de l'homme dans tous les piliers de la communauté de l'ASEAN, ont-ils noté, ajoutant que le pays avait également constaté des progrès concrets dans le dialogue et la coopération bilatéraux sur des questions liées aux droits de l'homme.

Les membres de l'ONU, y compris le Vietnam, travaillent à la préparation de rapports nationaux avant le troisième cycle de l'EPU.

Au cours des dernières années, le ministère du Travail, des Invalides  et des Affaires sociales  a déployé 44 des 182 recommandations dans sept domaines, notamment la sensibilisation aux droits de l'homme; l’examen et la ratification des conventions internationales relatives aux droits de l'homme, la mise en œuvre des obligations internationales en matière de droits de l'homme, le perfectionnement d’un système juridique sur les droits de l'homme.

Jusqu'à présent, le Vietnam a mis en œuvre toutes les 182 recommandations de l'EPU.

Le pays s'est engagé fermement à renforcer le dialogue concret et la coopération effective avec tous les pays et les mécanismes des Nations Unies sur les droits de l'homme, sur la base de l'égalité et du respect du droit international, sans ingérence dans les affaires intérieures d'autres États, et en fin de  renforcer la jouissance des droits de l'homme par les citoyens.

L’objectif premier du Vietnam est d’édifier un État de droit, de réformer la loi et les politiques relatives à la défense et à la promotion des droits de l’homme, ont affirmé les délégués.

Le pays s'est également engagé à renforcer le développement durable, à garantir le droit à l'éducation et à renforcer l'éducation aux droits de l'homme.

L'EPU est un mécanisme intergouvernemental du Conseil des droits de l'homme des Nations Unies qui a pour objectif d'examiner les questions liées aux droits humains de tous les pays membres des Nations Unies. Le Vietnam a pour la première fois mis en œuvre l'EPU en mai 2009. –VNA/VI