15/01/2022 11:47 GMT+7 Email Print Like 0

Le Têt à la maison et… de par le monde!

 Tiêm Mot, qui est une librairie en ligne créée par des Vietnamiens vivant à l’étranger et consacrée aux livres en vietnamien, a décidé de se lancer dans la publication. Son premier ouvrage est un recueil de poésie bilingue signé Chiêu Xuân et Liu Lo, intitulé "Đón Tết về nhà!", littéralement "Accueillir le Têt à la maison!". Destiné aux petits lecteurs d’origine vietnamienne à travers le monde, cet ouvrage est disponible en trois langues étrangères: anglais, français et allemand.

 

Confortablement installée dans sa petite chambre parisienne, Khanh Tiên, 9 ans, lit passionnément la version vietnamo-française de "Đón Tết về nhà!" sous l’oeil attendri de sa mère. Les courts poèmes joliment illustrés les ravissent, l’une et l’autre…

"Le dessin que je préfère, c’est celui qui représente une petite fille en ao dài. Elle est vraiment jolie, comme ça, dans le costume traditionnel vietnamien... J’aimerais bien pouvoir retourner au Vietnam pour aller présenter mes vœux ou recevoir des étrennes. J’aime bien manger du banh chung, du banh tét... Enfin tout ce qu’on mange au moment du Têt, quoi! Parfois, mes parents organisent des marché du Têt, ici... C’est vraiment chouette, ça...", confie Khanh Tiên.

Le recueil permet aux lecteurs de tous âges de découvrir ou redécouvrir - c’est selon - les coutumes du Têt. Les marchés du Têt à la campagne, les fleurs de pêcher, les feuilles de phrynium, les kumquats, les réunions de famille, les calligraphies exécutées de main de maître... Autant d’images fortes qui vont droit au coeur de tout Vietnamien qui se respecte, et que Nguyên Quynh Hanh, la créatrice de Tiêm Mot, souhaite partager avec le plus grand nombre…

"Je pense que tous les Vietnamiens vivant à l’étranger ont à cœur de transmettre des notions de culture vietnamienne à leurs enfants", explique-t-elle. "Je pense aussi  que pour n’importe quel Vietnamien digne de ce nom, le Têt est un moment vraiment privilégié, comparable à ce qu’est Noël, en Europe, notamment en termes de retrouvailles en famille. Le contexte pandémique nous empêche de revenir au Vietnam et c’est vraiment triste... Mais pour en revenir à ce recueil, il y avait une vraie attente: beaucoup de gens, dans la communauté, voulaient que quelque chose soit fait pour que les plus jeunes soient au fait des coutumes traditionnelles…" 

Le Tet a la maison et… de par le monde! hinh anh 2Le marché du Têt à la campagne. Photo: tiemmot.com

"Đón Tết về nhà!" a ainsi vu le jour en seulement trois mois, trois mois pendant lesquels le personnel de Tiêm Mot, et les traducteurs recrutés pour la circonstance (tous des ressortissants vietnamiens…) n’auront pas chômé.   

"Constituer une équipe de traducteurs n’aura pas été une mince affaire", raconte Nguyên Quynh Hanh. "Il faut trouver des gens qui soient capables de traduire correctement le contenu des poèmes et de créer des vers en langue étrangère, accessibles aux enfants... Heureusement, on a réussi à dénicher quelques perles rares. Je pense en particulier à la traductrice qui a travaillé sur la version vietnamo-française. Elle s’appelle Nguyên Hông Ân. C’est une Vietnamienne qui réside à Paris depuis plus de 20 ans et possède non seulement de réelles connaissances en matière de littérature française mais aussi des expériences avec les enfants. Mais il y a aussi Ruby Nguyên Smith et Nguyên Nhât Vuong qui ont travaillé sur la version vietnamo-anglaise pour le premier et sur la version et vietnamo-allemande, pour le second."

Plus de 3.000 livres ont ainsi été vendus à des petits lecteurs du monde entier: en Asie, en Europe, en Amérique et en Australie. Mais une surprise les attend. Quỳnh Trang, la représentante de Tiêm Mot en Allemagne, nous en révèle la teneur...

"Nous offrons à chaque lecteur une enveloppe d'étrennes géante qui contient quelques jouets traditionnels. En ce qui concerne le livre, les illustrations permettent d’attirer même les petits enfants qui ne savent pas encore lire. En Allemagne, il y a des parents vietnamiens qui achètent l’ouvrage pour leurs enfants mais aussi des Vietnamiens qui l’offrent à leurs conjoints pour que ces derniers puissent comprendre ce qu’est le Têt au Vietnam", détaille-t-elle.   

La version digitale de "Đón Tết về nhà!" sera bientôt disponible sur Internet, permettant au plus grand nombre possible de ressortissants vietnamiens à travers le monde d’y accéder. Fort du succès de ce premier projet, Tiêm Mot ambitionne de présenter à ses lecteurs d’autres livres intéressants sur la culture vietnamienne. – VOV/VNA

Le Tet a la maison et… de par le monde! hinh anh 2Le marché du Têt à la campagne. Photo: tiemmot.com

"Đón Tết về nhà!" a ainsi vu le jour en seulement trois mois, trois mois pendant lesquels le personnel de Tiêm Mot, et les traducteurs recrutés pour la circonstance (tous des ressortissants vietnamiens…) n’auront pas chômé.   

"Constituer une équipe de traducteurs n’aura pas été une mince affaire", raconte Nguyên Quynh Hanh. "Il faut trouver des gens qui soient capables de traduire correctement le contenu des poèmes et de créer des vers en langue étrangère, accessibles aux enfants... Heureusement, on a réussi à dénicher quelques perles rares. Je pense en particulier à la traductrice qui a travaillé sur la version vietnamo-française. Elle s’appelle Nguyên Hông Ân. C’est une Vietnamienne qui réside à Paris depuis plus de 20 ans et possède non seulement de réelles connaissances en matière de littérature française mais aussi des expériences avec les enfants. Mais il y a aussi Ruby Nguyên Smith et Nguyên Nhât Vuong qui ont travaillé sur la version vietnamo-anglaise pour le premier et sur la version et vietnamo-allemande, pour le second."

Plus de 3.000 livres ont ainsi été vendus à des petits lecteurs du monde entier: en Asie, en Europe, en Amérique et en Australie. Mais une surprise les attend. Quỳnh Trang, la représentante de Tiêm Mot en Allemagne, nous en révèle la teneur...

"Nous offrons à chaque lecteur une enveloppe d'étrennes géante qui contient quelques jouets traditionnels. En ce qui concerne le livre, les illustrations permettent d’attirer même les petits enfants qui ne savent pas encore lire. En Allemagne, il y a des parents vietnamiens qui achètent l’ouvrage pour leurs enfants mais aussi des Vietnamiens qui l’offrent à leurs conjoints pour que ces derniers puissent comprendre ce qu’est le Têt au Vietnam", détaille-t-elle.   

La version digitale de "Đón Tết về nhà!" sera bientôt disponible sur Internet, permettant au plus grand nombre possible de ressortissants vietnamiens à travers le monde d’y accéder. Fort du succès de ce premier projet, Tiêm Mot ambitionne de présenter à ses lecteurs d’autres livres intéressants sur la culture vietnamienne. – VOV/VNA/VI