04/02/2020 10:13 GMT+7 Email Print Like 0

Le secteur de l’agriculture cherche des mesures face à l’épidémie de coronavirus

L’épidémie d’infection respiratoire aiguë causée par le nouveau coronavirus (2019-nCoV) a des effets négatifs sur tous les secteurs économiques, notamment l’agriculture, selon le ministre de l’Agriculture et du Développement rural, Nguyen Xuan Cuong, lors d’un séminaire organisé le 3 février à Hanoï.

Ce séminaire, intitulé « Promotion du commerce et développement de la production agricole face à l’épidémie du nouveau coronavirus », a été organisé par le ministère de l’Agriculture et du Développement rural. Il avait pour objet de rechercher des mesures pour surmonter les difficultés en cette conjoncture, car la Chine est un grand marché de produits agricoles vietnamiens, représentant 22-24% des exportations nationales.

Lors du séminaire, le vice-ministre de l’Agriculture et du Développement rural, Tran Thanh Nam, a annoncé un excédent de l’offre dans certaines filières, en raison des restrictions aux échanges commerciaux dans les marchés frontaliers, de la prolongation des vacances du Nouvel An lunaire en Chine et d’autres mesures de lutte contre la propagation du virus. Selon lui, les exportations rencontreront des difficultés en raison des limites dans les déplacements.

Le ministre Nguyen Xuan Cuong a demandé aux organes compétents de surveiller et d'analyser la situation, d’élaborer des scénarios avec des mesures concrètes. Dans l’immédiat, son ministère va collaborer avec les forces compétentes dans les zones frontalières pour renforcer les mesures de prévention contre la grippe aviaire H5N1 et l’épidémie du nouveau coronavirus. Il va travailler en outre avec les offices du commerce du Vietnam à l’étranger pour organiser des programmes de promotion dans de nombreux marchés, continuer de diversifier les débouchés pour les produits agricoles. Des missions d’affaires seront envoyées en février et en mars aux Emirats arabes unis, aux Etats-Unis, au Brésil… Des forums de promotion du commerce sont également prévus, réunissant localités, entreprises et agriculteurs.

Le ministère de l’Agriculture et du Développement rural encourage les entreprises à renforcer la transformation des produits agricoles et  compte étudier la possibilité de rajuster les cultures et élevages pour s’adapter à la situation. -VNA/VI