12/03/2021 09:55 GMT+7 Email Print Like 0

Le rétablissement des déplacements doit répondre aux exigences de la lutte contre l’épidémie

 Les organes compétents vietnamiens discutent avec certains partenaires sur la reprise des vols commerciaux réguliers entre le Vietnam et ces partenaires.

C’est ce qu’a indiqué Le Thi Thu Hang, porte-parole du ministère des Affaires étrangères, en réponse à des questions concernant le fait que Taïwan (Chine) envisage, avec un certain nombre de pays, de promouvoir des “bulles de voyage”, et le Vietnam, en raison de ses réalisations dans la lutte contre le coronavirus, devrait être envisagé pour inclusion dans la liste.

Pour Taïwan (Chine), selon Le Thi Thu Hang, le 15 septembre 2020, le vice-Premier ministre et ministre des Affaires étrangères, Pham Binh Minh, avait accepté la reprise des vols commerciaux avec ce territoire.

La porte-parole du ministère des Affaires étrangères a indiqué qu’à court terme, les arrivants au Vietnam à bord de vols commerciaux pourraient inclure des citoyens vietnamiens, des proches étrangers de citoyens vietnamiens, des étrangers à des fins diplomatique, de service public et des proches, des spécialistes, des investisseurs, des gestionnaires d’entreprises, des travailleurs hautement qualifiés, des élèves et étudiants internationaux. Ils devraient se conformer aux conditions de la quarantaine médicale, passer des tests de dépistage après leur entrée et une période de quarantaine de 14 jours selon les règles sanitaires du ministère de la Santé.

Le moment de la reprise des vols commerciaux devra être discuté très attentivement par les parties, sur la base de la situation épidémique dans la région et dans le monde, ainsi qu'au Vietnam, a souligné Le Thi Thu Hang.

Elle a enfin déclaré que la réouverture, le rétablissement progressif des déplacements des populations et la promotion du tourisme devaient répondre aux exigences du contrôle, de la prévention et de la lutte contre l’épidémie.-VNA/VI