17/08/2018 14:06 GMT+7 Email Print Like 0

Le projet « Promouvoir et protéger les droits des enfants »

Le ministère du Travail, des Invalides et des Affaires sociales et le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF) ont organisé le 16 août à Hanoi une cérémonie pour démarrer le projet « Promouvoir et protéger les droits des enfants ».

Ce projet vise à instaurer un environnement juridique et des politiques intégrales capables de protéger tous les enfants ainsi qu'à améliorer la compétence et rehausser la responsabilité d’explication de l’Etat pour la réalisation des droits des enfants au Vietnam.

Financé par des aides publiques au développement (APD) non remboursable de l’UNICEF, d’une valeur de plus de 17 millions de dollars, ce projet sera réalisé pendant 5 ans, soit de 2018 à 2022 au sein du ressort central et des villes et provinces de Kon Tum, Gia Lai, Dien Bien, Lao Cai, Dong Thap et Da Nang.

S’exprimant à l’ouverture de ce séminaire, la vice-ministre du Travail, des Invalides et des Affaires sociales, Nguyen Thi Ha a salué l’assistance active de la part de l’UNICEF dans l’application des droits des enfants au Vietnam ces derniers temps. Elle a aussi remarqué qu’à côté des objectifs atteints, le Vietnam doit surmonter des défis. Par exemple, des millions d’enfants n’ont pas encore d’accès aux services de santé, d’éducation, de nutrition, de logement, d’eau courante ou le système de protection des enfants et d’assistance sociale laisse encore à désirer.

Selon cette vice-ministre, pour concrétiser les droits des enfants au Vietnam, surmonter les défis mentionnés est nécessaire notamment dans les temps à venir où le Vietnam deviendra un pays à revenu moyen. La promotion de la réalisation des droits des enfants contribue à régler l’inégalité et à réaliser les objectifs de développement durable, à prendre part à la réalisation du plan de développement socio-économique pour la phase 2016-2020 et à appliquer pleinement la loi des enfants.

Le projet de « Promouvoir et protéger les droits des enfants » est le fruit d’une coopération entre le ministère du Travail, des Invalides et des Affaires sociales et l’UNICEF. Le Premier ministre a ratifié le projet dans la décision No320/QD-TT 2018.-VNA/VI