30/01/2018 09:54 GMT+7 Email Print Like 0

Le procès pour détournement de biens à PVP Land suspendu

Le jury a décidé de suspendre pendant quatre jours le procès pour détournement de biens à PetroVietnam Power Land Joint Stock Company (PVP Land) pour éclaircir des zones d’ombre entourant des biens collosaux.

L’ancien président du conseil d’administration de PetroVietnam Construction Joint Stock Corporation (PVC) Trinh Xuân Thanh et certains anciens dirigeants de PVP Land, sont accusés de s’être approprié des biens de PVP Land, dont PVC est un grand actionnaire.

Ils doivent répondre de leur rôle respectif dans le transfert d’actions détenues par PVP Land dans le projet Nam Dàn Plaza, dont la différence entre les prix du contrat de transfert d’actions et du contrat de versement d’arrhes a provoqué une perte de plus de 87 milliards de dôngs (3,9 millions de dollars).

Trinh Xuân Thanh, à qui le parquet a réclamé la perpétuité dans l’affaire survenue à PetroVietnam et à PVC est accusé de s’en être approprié de 14 milliards de dôngs, mais il a restitué ce montant à la demande de l’ancienne directrice générale adjointe de la Compagnie par actions d’investissement Vietsan, Thai Kiêu Huong.

Le procès a été suspendu afin que la justice puisse éclaircir des contenus relatifs aux 19 milliards de dôngs que l’ancien président du conseil d’administration de Petro Song Da Trading and Investment Joint Stock Company (PVSD) Dinh Manh Thang et Trinh Xuân Thanh sont accusés de s’être appropriée, la somme étant restituée à Thai Kiêu Huong, selon le jury.

L’accusation a requis jeudi 25 janvier la prison à vie à l’encontre de Trinh Xuân Thanh, 11 à 12 ans de prison contre Dinh Manh Thang et Thai Kiêu Huong pour détournement de biens. – VNA/VI