12/11/2018 10:18 GMT+7 Email Print Like 0

Le président cubain étudie le modèle de technopole de Ho Chi Minh-Ville

Dans le cadre de sa visite d’amitié officielle de trois jours au Vietnam, le président du Conseil d'État et du Conseil des ministres de Cuba, Miguel Díaz-Canel Bermúdez, a visité samedi 10 novembre le parc high-tech de Ho Chi Minh-Ville (SHTP).

Selon le président du conseil d'administration de SHTP, Le Hoai Quoc, après 16 ans de développement, le parc a remis des certificats d'investissement à 148 projets, dont 55 projets d’investissement direct étranger (IDE).

SHTP a généré une valeur de production de près de 45 milliards de dollars. Ce montant devrait s’élever à 14 milliards en 2018 et dépasser 20 milliards de dollars d’ici 2020.

SHTP déploie actuellement la deuxième phase, surnommée "Parc scientifique et technologique" est en cours. Selon le plan, ce parc et l’Université nationale de Ho Chi Minh-Ville deviendront le noyau de la future Cité d’innovation de la ville.

Lors de la visite, le président Diaz-Canel a déclaré que le Conseil des ministres de Cuba avait récemment approuvé la politique de développement des zones de haute technologie.

Pour mettre en œuvre cette politique, Cuba doit créer un cadre juridique en la matière, a-t-il déclaré, révélant qu’outre la Loi sur l'utilisation de la terre, ce pays ne dispose pas encore de loi sur les entreprises.

Le dirigeant cubain a souligné que sa délégation souhaitait visiter SHTP pour étudier les expériences de développement des zones high-tech.

Il a proposé à SHTP d’envoyer des délégations à Cuba pour partager ses expériences avec des centres déjà planifiés tels que le centre des technologies de l'information, le centre scientifique et technologique au sein de l'Université de La Havane, des centres de biotechnologie et de pharmacie.

Il a également suggéré que le secteur cubain de la biotechnologie et SHTP cherchent des opportunités d'établir des coentreprises ou de mener des études communes sur les produits pharmaceutiques. -VNA/VI