02/11/2018 11:27 GMT+7 Email Print Like 0

Le Premier ministre s’adresse à la séance de questions/réponses de la 6e session de l’AN

 Le Premier ministre Nguyen Xuan Phuc a expliqué plusieurs questions sur la responsabilité du gouvernement lors de la séance de questions-réponses de la sixième session de l’Assemblée nationale (14e législature), jeudi après-midi.
 
 Le Premier ministre a déclaré que depuis le début de son mandat, il y a près de trois ans, le Vietnam a maintenu la stabilité sociopolitique et macro-économique et une croissance économique élevée malgré des développements économiques incertains et complexes dans le monde.
 
 Il s'est dit résolu à alléger les formalités administratives et à lutter énergiquement contre la corruption, et a demandé aux ministères et aux agences de montrer l'exemple en matière d'économie budgétaire, de lutte drastique contre les comportements négatifs et le gaspillage, conformément à la décision N ° 08-DQ/TW du 25 octobre 2018.
 
 Le dirigeant a souligné la nécessité d'affiner l’institution de l'économie de marché à l’orientation socialiste, de prendre en compte la réforme judiciaire, de protéger les biens et les droits des citoyens, de veiller davantage au travail du personnel, d'améliorer le climat des affaires...
 
 Il a suggéré de modifier le décret N ° 96/2014 ND-CP sur le traitement des infractions administratives dans le secteur bancaire et la facilitation du secteur privé, créant ainsi un moteur pour l'agriculture intelligente, l'industrie de haute technologie, le tourisme écologique, les services financiers modernes...
 
 Dans un proche avenir, le gouvernement poursuivra l'objectif consistant à stabiliser la macroéconomie, réduire l'inflation, assurer la sécurité financière nationale, la sécurité monétaire et alimentaire, la sécurité traditionnelle et non traditionnelle tout en restructurant radicalement l'économie conformément à la résolution N ° 24 de l'Assemblée nationale, concrétisant sérieusement la résolution N ° 25 de l'AN sur le plan financier 2016-2020 et en diminuant le déficit du budget de l’État à moins de 3,5% du produit intérieur brut d’ici 2020.
 
 Parallèlement, le gouvernement s'efforcera également de créer trois percées stratégiques, de remédier aux lacunes affectant l'allocation des ressources et la construction d'infrastructures, de donner la priorité au développement durable de la culture, des soins de santé et de l'éducation, ainsi que de traiter les problèmes sociaux préoccupants tels que la violence familiale, l'abus sexuel des enfants, la pollution de l'environnement, la sécurité routière et les incendies.
 
 L'inspection, le contrôle, la réception des citoyens, le règlement de leurs plaintes et les dénonciations seront également intensifiés.
 
 Le gouvernement améliorera l'efficacité des relations extérieures et de l'intégration mondiale, et exploiter efficacement les accords commerciaux signés pour mériter la confiance de la population et de l’AN, a-t-il déclaré. -VNA/VI