23/10/2018 09:33 GMT+7 Email Print Like 0

Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc souligne les acquis et les tâches à veni

Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a présenté lundi 22 octobre à la 6e session de l’Assemblée nationale de la 14e législature des réalisations socio-économiques remarquables en 2018, soulignant une croissance de qualité améliorée et plus durable.

La croissance vietnamienne a atteint 6,98% au cours des neuf premiers mois de 2018, et serait supérieure à l’objectif annuel de 6,7% fixé par l’Assemblée nationale. Le produit intérieur brut a progressé de 6,57% en moyenne annuelle entre 2016 et 2018. L’indice des prix à la consommation (IPC) moyen serait inférieur à 4% en 2018 pour la troisième année consécutive, a-t-il fait savoir.

En dépit des difficultés et d’une conjoncture mondiale et régionale en pleine mutation, le pays a bien contrôlé l’inflation, stabilisé la macroéconomie, accéléré la restructuration économique, renouvelé le modèle de croissance, a-t-il relevé dans son rapport.

Le taux de croissance était plus élevé par rapport à la période 2010 - 2015, la qualité de la croissance a été améliorée et plus durable, et la taille de l’économie a fortement augmenté, a poursuivi le chef du gouvernement.

L’économie vietnamienne évolue dans la bonne direction entre 2016 et 2018, opérant des changements plus tangibles par rapport à la période précédente, avec une taille ayant augmenté de 1,3 fois et un produit intérieur brut (PIB) per capita en hausse de 440 dollars comparé au début du mandat.

D’importants résultats ont été obtenus dans les domaines de la culture, de la société, de l’environnement, de la lutte contre les changements climatiques, de la réforme administrative, de la lutte contre la corruption et la gabegie, a-t-il fait savoir.
 

La défense et la sécurité ont été renforcées, l’ordre et la sécurité sociale garanties, les relations extérieures et l’intégration internationale intensifiées, la position et le prestige du Vietnam sur la scène internationale améliorés, a-t-indiqué.

Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a déclaré que sur la base des résultats des neuf premiers mois, tous les 12 indices de développement socio-économique seront atteints et dépassés, dont huit indices dépassés.

Soulignant qu’il n’y pas lieu de se laisser aller à un optimisme excessif, le chef du gouvernement a affirmé la volonté de poursuivre la mise en œuvre énergique et synchrone des tâches et des solutions, de suivre de près l’évolution de la situation internationale et nationale et de réagir de manière appropriée et rapide.

Il faudrait poursuivre vigoureusement la réforme des procédures administratives, créer des conditions plus favorables aux activités de production et de commerce, bien prévenir les catastrophes naturelles et faire face aux changements climatiques, renforcer la lutte contre la corruption et le gaspillage, et assurer la sécurité politique, l’ordre et la sécurité sociale, a-t-il précisé.

Cette session qui a débuté lundi 22 octobre par un discours inaugural prononcé par la présidente de l’Assemblée natonale Nguyên Thi Kim Ngân, durera 24 jours, week-ends exclus, avant de s’achever le 21 novembre.  
 

Les électeurs, les habitants continuent d’exprimer leur confiance dans la direction du Parti communiste du Vietnam, les activités de l’Assemblée nationale, la direction du gouvernement, a affirmé le président du Comité central du Front de la Patrie du Vietnam, Trân Thanh Mân, dans un rapport de synthèse des 3.480 idées et recommandations des électeurs pour l’Assemblée nationale.

Le présidium du Comité central du Front de la Patrie du Vietnam soumet six recommandations à la 6e session de l’Assemblée nationale, proposant notamment au Parti et à l’Etat de veiller au pilotage du renforcement du travail d’information et de sensibilisation en vue de créer un consensus dans la société et de consolider la confiance de la population dans la direction du Parti et de l’Etat, a-t-il indiqué.

Il recommande également au gouvernenent de poursuivre la restructuration économique afin d’élever la productivité, la qualité, l’efficience et la compétitivité ; de promouvoir l’intégration économique internationale, d’accélérer la réforme des procédures administratives, d’accompagner le développement des entreprises, y compris les entreprises privées et les coopératives d’un nouveau genre.

D’autres recommandations portent sur la gestion foncière et la protection de l’environnement, l’amélioration de la qualité de l’éducation et de la formation professionnelle, la planification et la construction d’établissements d’enseignement et de santé pour de nouveaux projets de centres urbains et parcs industriels, l’édification d’un système politique sain, rationalisé, efficace et efficient. – VNA/VI