01/10/2017 08:16 GMT+7 Email Print Like 0

Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc dialogue avec le secteur privé

Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a dialogué samedi 30 septembre à Hanoi avec les groupes économiques privés de premier plan du Vietnam, souhaitant mieux accompagner le développement de ce secteur.

Ce dialogue est une action concrète pour mettre à exécution de la résolution du  Comité central du Parti communiste du Vietnam (XIIe mandat) qui prévoit de faire du secteur privé un moteur important de l’économie nationale, a-t-il souligné.

Avec quelque 600.000 entreprises privées représentant 51% de la population active du pays et contribuant à plus de 40% au produit intérieur brut (PIB), le secteur économique privé s’est affirmé comme un acteur majeur de l’économie en cette période d’intégration.

Le pays a témoigné de la naissance et de l’expansion de groupes puissants qui opèrent dans des domaines exigeants en termes de capacités financières et de hautes technologies comme Vinamilk (produits laitiers), Truong Hai (automobile), Massan (aliments), Hoà Phat (décoration intérieure, matériaux de construction), FPT (technologies, logiciels), Thê gioi di dông (téléphonie mobile), etc.

Le chef du gouvernement s’est interrogé sur les raisons pour lesquelles l’économie privée peine encore à se développer au Vietnam et sur ce que l’Etat devrait faire pour inciter l’essor de ce secteur.

Ces derniers temps, le secteur économique privé a connu des développements vigoureux et représentait la quasi-totalité des entreprises de toutes les composantes économiques, s’est-t-il félicité.

En 2016, la création d’entreprises ne s’est jamais aussi bien portée, avec plus de 110.000 nouveaux  établissements. De nombreuses enseignes du secteur privé ont été reconnues au niveau national, régional et international.

Cependant, parmi les entreprises privées, seul un petit nombre d’entre elles ont une taille convenable, le reste étant des micro, petites et moyennes entreprises, a fait remarquer le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc.

Il a affirmé que le gouvernement restera à l’écoute et recevra les avis des groupes, compagnies générales pour dégager les goulots d’étranglement et créer des conditions favorables au développemebt de l’économie privée.

Lors du 2e Forum de l’économie privée organisé le 31 juillet à Hanoi, il a encouragé le secteur privé à se développer plus fortement, affirmant la nécessité de lever les obstacles et de créer les meilleures conditions pour l’essor de ce secteur. – VNA/VI