14/10/2018 09:40 GMT+7 Email Print Like 0

Le PM Nguyên Xuân Phuc rencontre la directrice générale du FMI à Bali

 Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a rencontré la directrice générale du Fonds monétaire international (FMI), Christine Lagarde, à Bali, en Indonésie, le 12 octobre, en marge des assemblées annuelles du FMI et de la Banque mondiale.

Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a souligné les réalisations socio-économiques du Vietnam en 2018, en particulier la macro-économie stable, une inflation maîtrisée, un taux de croissance économique annuel de 7% et un excédent commercial élevé au cours des neuf derniers mois.

Il a affirmé que le gouvernement vietnamien poursuivait ses efforts en matière de restructuration économique, de réforme du modèle de croissance, de consolidation de l’exercice financier, de contrôle de la dette publique, de politiques monétaires financières prudentes et flexibles, d'amélioration de l’environnement d’affaires, de développement du secteur privé, de préparation de la 4e révolution industrielle.

Il a apprécié le soutien du FMI aux politiques de développement socio-économique du Vietnam et ses conseils sur la manière de stabiliser la macro-économie, de promouvoir la croissance économique et de garantir le bien-être social.

Le dirigeant s'est également félicité de l'évaluation positive par le FMI de la situation et des perspectives économiques du pays, lui demandant de continuer à fournir au Vietnam des conseils en matière de politique de restructuration économique, de réforme du modèle de croissance, de mise au point des systèmes financiers et bancaires et d'utilisation du numérique dans le secteur financier.

Pour sa part, Mme Christine Lagarde a hautement apprécié le discours prononcé par le Premier ministre vietnamien lors de la réunion des dirigeants de l’ASEAN en marge des assemblées annuelles du FMI et de la Banque mondiale, soulignant qu'il avait notamment présenté de nombreuses propositions et initiatives concrètes et pratiques.

Elle a félicité le Vietnam pour ses résultats socioéconomiques, en particulier le renforcement de sa stabilité macroéconomique, l’amélioration de son environnement des affaires et l’accroissement de sa compétitivité. Elle a suggéré  de poursuivre la restructuration, d'accroître les investissements dans l'éducation et la santé, de contrôler la dette publique, de renforcer l'assainissement des finances publiques, de contrôler les taux de change de manière flexible et de s'intégrer activement au monde.

La directrice générale a affirmé que le FMI continuerait d'aider le Vietnam à maintenir sa stabilité macro-économique et à soutenir sa croissance économique afin d'atteindre des objectifs de développement durables et inclusifs.

Elle a également apprécié les contributions du pays au Fonds fiduciaire du FMI de secours en cas de catastrophe. –VNA/VI