06/04/2018 08:42 GMT+7 Email Print Like 0

Le PM Nguyen Xuan Phuc participe au 3e Sommet de la Commission du Mékong

Le Premier ministre Nguyen Xuan Phuc a participé au 3e Sommet de la Commission du Mékong (MRC – Mekong River Commission) tenu les 4 et 5 avril à Siem Reap au Cambodge.

Placé sous le thème « Renforcer les efforts communs et élargir les relations de partenariat pour parvenir aux Objectifs de Développement Durable (ODD) dans le bassin du Mékong », cet événement a réuni les Premiers ministres du Cambodge, du Laos, de Thaïlande et du Vietnam. Le ministre chinois des Ressources en eau, le ministre birman des Ressources naturelles et de la Conservation de l'environnement, et des représentants de plusieurs autres partenaires de développement de la MRC, étaient présents.

Les participants ont évalué la coopération au sein de la MRC depuis le 2e Sommet organisé en 2014 à Ho Chi Minh-Ville (Vietnam), avant de définir des priorités pour les temps à venir.

Ils ont affirmé leur volonté de promouvoir la coopération du Mékong et convenu d’appliquer les réglementations de la MRC sur l’utilisation durable, raisonnable et égale des ressources en eau et d’autres ressources du Mékong. Ils ont été unanimes à développer le rôle de la MRC dans la définition des orientations de coopération et des mesures concrètes pour atteindre les Objectifs de Développement durable dans la région. Ils ont également décidé de renforcer la coopération avec l’ASEAN (Association des Nations de l’Asie du Sud-Est), la sous-région du Grand Mékong (GMS), la coopération Mékong-Lancang, ainsi que d’autres organisations.

Les dirigeants ont adopté la Déclaration commune de Siem Reap qui reconnaît les réalisations de la MRC en réaffirmant l’importance de la coopération du Mékong et de l’Accord du Mékong signé en 1995. La Déclaration définit en outre les priorités pour les quatre ans à venir, ainsi que des orientations de coopération à long terme.

Prenant la parole, le Premier ministre Nguyen Xuan Phuc a affirmé que l’exploitation durable des ressources d’eau et d’autres ressources concernées dans le basin du Mékong était l’opportunité, le défis et aussi la responsabilité des pays. Il a souligné la première préoccupation du gouvernement vietnamien de faire face aux effets négatifs du changement climatique sur le delta du Mékong, aux catastrophes naturelles et aussi aux activités menées par l’homme affectant l’environnement.

Concernant la coopération dans le futur, il a demandé à la MRC de privilégier l’application de l'Accord de coopération pour un développement durable du bassin du Mékong 1995 et le renforcement de la supervision de la MRC pour la réalisation des engagements des pays membres. Il a souligné l’édification d’un cadre de planification de développement pour harmoniser l’exploitation des ressources d’eau des pays membres et la mise en œuvre des projets de coopération commune. Il faut aussi renforcer le partage d’informations, accélérer les activités de coordination, coopérer avec les pays de dialogue, les partenaires et d’autres organisations de gestion riveraine.

Pour se préparer au 3e Sommet de la MRC, un séminaire international a été organisé les 2 et 3 avril et une réunion des ministres, le 4 avril.

Le Comité du Mékong a été créé en 1956 sous le patronage de l’ONU pour disperser les ressources financières et gérer les ressources naturelles du Mékong. En 1995, le Cambodge, le Laos, la Thaïlande et le Vietnam ont signé l'Accord de coopération pour un développement durable du bassin du Mékong 1995 et créé la MRC pour remplacer le Comité du Mékong.

Cet accord stipule des règlements concernant les ressources en eau comme la garantie du courant pendant la saison sèche, la qualité de l’eau, les consultations obligatoires avant la construction d'ouvrages sur le Mékong. En 2010, la MRC a décidé d’organiser le sommet tous les quatre ans. Le premier s'est tenu en Thaïlande en avril 2010, le deuxième au Vietnam en avril 2014.

Jeudi après-midi 5 avril, le Premier ministre Nguyen Xuan Phuc a quitté Siem Reap, au terme de sa participation au 3e Sommet de la MRC. Durant son séjour au Cambodge, le chef du gouvernement vietnamien a respectivement rencontré le Premier ministre laotien Thongloun Sisoulith et cambodgien, Samdech Techo Hunsen. Il a aussi rencontré des représentants de la communauté des Cambodgiens d’origine vietnamienne. -VNA/VI