17/04/2019 09:26 GMT+7 Email Print Like 0

Le PM Nguyên Xuân Phuc en République tchèque pour renforcer les liens

La visite officielle du 16 au 18 avril en République tchèque du Premier ministre Nguyên Xuân Phuc devrait contribuer à approfondir l’amitié entre les deux pays et à donner une nouvelle dimension aux relations bilatérales.

La visite offrira également aux deux parties l’occasion de discuter des mesures destinées à renforcer la coopération bilatérale dans les domaines de l’économie, du commerce, de l’investissement, de l’éducation et de la formation et de l’exportation de la main-d’œuvre, ainsi que des questions régionales et internationales d’intérêt commun.

Le Vietnam et la République tchèque ont établi leurs relations diplomatiques bilatérales en février 1950 et ont depuis lors mis en œuvre des politiques visant à développer leur coopération dans divers domaines.

Le Vietnam attache de l’importance à ses liens avec ses amis traditionnels d’Europe centrale et orientale, dont la République tchèque est un partenaire privilégié.

Les relations vietnamo-tchèques sont rythmées par des rencontres régulières à très haut niveau : visites en République tchèque du président de la République Truong Tân Sang en 2015, de la présidente de l’Assemblée nationale du Vietnam Nguyên Thi Kim Ngân en avril 2017, et celles au Vietnam du président tchèque Milos Zeman en juin 2017, du président du Sénat de la République tchèque Milan Stech en 2015, du vice-président de la Chambre des députés de la République tchèque, Vojtech Filip en 2016 et 2018.

Elles ont également bénéficié de l’implication croissante des collectivités locales, reliées par des accords de coopération comme Quang Ninh et Karlovy Vary, Kiên Giang et Usti nad Labem.

Les relations entre les deux pays dans les domaines de l’économie, du commerce et de l’investissement ont été renforcées au cours des dernières années.

Cependant, le commerce bilatéral n’a pas encore atteint son potentiel. L’année dernière, les échanges ont atteint seulement 307 millions de dollars, et le Vietnam s’est classé au 36e rang parmi plus de 200 partenaires commerciaux de la République tchèque.

Le Vietnam exporte café, poivres, fruits, riz, thé, produits de la mer, chaussures, produits textiles et d’habillement, produits artisanaux, pièces détachées pour ordinateur vers la République tchèque d’où il importe produits électroniques, machines, produits chimiques, vêtements, articles en cuir, machines et équipements, lait et produits laitiers, produits pharmaceutiques, produits en verre et cristal.

La République tchèque se positionne au 42e rang sur 101 pays et territoires investissant au Vietnam, avec 38 projets d’une valeur totale de 90 millions de dollars. 

En 2012, la République tchèque a introduit le Vietnam comme l’unique pays de l’ASEAN dans sa liste de 12 marchés prioritaires entre 2012 et 2020.

La République tchèque a été le premier pays d’Europe orientale à fournir des aides publiques au développement (APD) au Vietnam. À partir de 2013, elle n’a pas inclu le Vietnam dans sa liste des bénéficiaires des APD en raison des succès économique du pays.

À ce jour, les deux pays ont signé notamment des accords de non double imposition, de coopération économique, sur l’encouragement et la protection réciproques des investissements, sur la prévention et la lutte contre la criminalité, sur le transfèrement des personnes condamnées.

Plus de 65.000 Vietnamiens vivent dans ce pays d’Europe centrale. En 2013, le gouvernement tchèque a officiellement reconnu cette communauté en tant que l’une des 14 ethnies minoritaires de la République tchèque. – VNA/VI