08/05/2020 08:45 GMT+7 Email Print Like 0

Le PM Nguyên Xuân Phuc autorise la reprise des services non essentiels

Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a décidé jeudi 7 mai de permettre aux établissements de services non essentiels, à l’exception des clubs et des salons de karaoké, de reprendre leurs activités, mais ils doivent maintenir les mesures préventives contre le nouveau coronavirus.

La décision a été prise lors d’une réunion de la permanance du gouvernement sur la prévention et le contrôle du COVID-19 après trois semaines sans nouveau cas de transmission communautaire de la maladie.

Le chef du gouvernement a également décidé que le port du masque et la distanciation sociale ne sont pas obligatoires pour les élèves dans les salles de classe, mais il est conseillé aux élèves de maintenir une hygiène personnelle et de se laver régulièrement les mains avec du savon antibactérien ou un désinfectant.

Les portes et les fenêtres doivent être ouvertes à certains moments pour faciliter le renouvellement de l’air tandis que les salles de classe doivent être propres, a-t-il ajouté.

Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a également demandé à chaque citoyen et à chaque entreprise de s’habituer à une «nouvelle normale» afin de reprendre progressivement les activités socio-économiques comme d’habitude.

Comme la pandémie du nouveau coronavirus évolue toujours de manière complexe à travers le monde, il a chargé les autorités compétentes de poursuivre les mesures visant à empêcher l’importation de nouveaux cas, y compris une quarantaine obligatoire de 14 jours pour les voyageurs entrants.

Le Comité national de pilotage pour la prévention et le contrôle de COVID-19 doit continuer à maintenir des équipes de réponse rapide pour dépister, isoler et traiter en temps opportun les cas positifs et ceux qui ont été en contact étroit avec eux, a-t-il déclaré.

Le port du masque reste obligatoire dans les lieux publics et les véhicules de transport bondés, a ordonné le dirigeant.

En ce qui concerne le dédouanement, le chef du gouvernement a accepté de permettre la réouverture de certains portes frontalières secondaires et passages frontaliers dans le plein respect des règles sanitaires.

Les provinces frontalières doivent décider de manière prudente et méticuleuse de rouvrir leurs portes frontalières secondaires et passages frontaliers à condition que les mesures et protocoles de prévention et de contrôle du COVID-19 soient strictement respectés, a-t-il déclaré.

Les portes frontalières secondaires et les passages frontaliers ne sont rouverts qu’en cas de volume énorme de marchandises, en particulier de produits agricoles et aquatiques et de matières premières pour la production intérieure, a-t-il encore indiqué.

Le Vietnam n’a enregistré aucun nouveau cas d’infection dans la communauté depuis 21 jours consécutifs, et le nombre de cas demeure toujours à 271, dont 131 sont importés. Jusqu’à présent, 232 patients, soit 86%, se sont rétablis. – VNA/VI