21/10/2018 22:43 GMT+7 Email Print Like 0

Le PM appelle les entreprises danoises à renforcer leur présence au Vietnam

Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a appelé les entreprises danoises à contribuer plus activement à l’élaboration des politiques au Vietnam, tout en renforçant leur rôle dans la promotion du partenariat entre le Vietnam et le Danemark.

Il a lancé cet appel lors d’une table ronde de haut niveau réunissant des entreprises vietnamiennes et danoises dans les domaines de la croissance verte, des ports maritimes, de la logistique et des technologies de pointe, qui s’est tenue à Copenhague le 20 octobre dans le cadre de sa visite officielle au Danemark.

Le chef du gouvernement vietnamien a informé les entreprises danoises du potentiel et des avantages du Vietnam tels que la main-d’œuvre jeune, le développement rapide de l’informatique et des télécommunications, la croissance élevée de son PIB, ainsi que la forte intégration internationale du pays, illustrée par son engagement dans 16 accords de libre-échange de nouvelle génération.

Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a noté qu’actuellement le Vietnam accueille plus de 130 entreprises danoises, mais que ce chiffre n’a pas encore atteint le potentiel du partenariat intégral Vietnam-Danemark.

Il a souligné que le gouvernement vietnamien encourageait et créait des conditions optimales permettant aux entreprises danoises d’investir au Vietnam, notamment dans les secteurs du transport maritime, de la construction navale, des énergies renouvelables, des technologies vertes, de l’élevage, de l’aquaculture, de la transformation alimentaire, des produits pharmaceutiques, de la santé et de la construction de ville intelligente.

"Le gouvernement vietnamien vous accompagne toujours", a-t-il déclaré, exprimant son espoir que les investisseurs danois apporteront de nouvelles technologies respectueuses de l’environnement au Vietnam.

Il a promis de créer les meilleures conditions possibles en matière de politique, ajoutant que le gouvernement vietnamien ferait de son mieux pour respecter les engagements contractés dans le cadre des accords de libre-échange de nouvelle génération et se conformer aux normes de l’OCDE tout en maintenant la stabilité politique, l’ordre et la sécurité sociaux, résoudre les problèmes institutionnels, développer les chaînes d’approvisionnement et le marché des transactions, et renforcer la transparence et la responsabilité.

Le dirigeant vietnamien a demandé aux entreprises danoises de plaider en faveur de la signature et de la ratification rapides par l’Union européenne de l’accord de libre-échange entre l’Union européenne et le Vietnam, et de coopérer avec le Vietnam pour mettre en œuvre efficacement l’accord conclu après sa signature et son entrée en vigueur.
 
À cette occasion, les entreprises danoises ont présenté leurs réalisations en matière de coopération et d’investissement au Vietnam, ainsi que de futurs projets de collaboration commerciale, tout en proposant des mesures visant à promouvoir le partenariat entre les deux communautés des entreprises.

Les entreprises danoises et vietnamiennes ont exprimé leur soutien à la signature et à la ratification rapides de l’accord de libre-échange entre l’Union européenne et le Vietnam. Les investisseurs danois ont fait l’éloge des réalisations socio-économiques du Vietnam, notamment des percées dans les institutions et les politiques. Ils ont noté que le commerce bilatéral augmentait, tandis que la coopération entre les deux communautés des entreprises se développait.

Elles ont également soulevé des questions sur différentes questions telles que l’actionnarisation des entreprises étatiques et l’engagement d’entreprises étrangères dans ce processus, la gestion de l’eau, en particulier dans les villes intelligentes, et le développement des énergies renouvelables et de l’énergie éolienne.

Les investisseurs danois au Vietnam ont exprimé l’espoir que le Premier ministre ordonnerait aux agences compétentes de réduire le temps d’inspection des entreprises étrangères dans le pays, ce qui donnerait plus de temps pour la production, tout en créant des conditions fiscales plus favorables pour les domaines du développement énergétique et d’autres domaines prioritaires.

Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc et les dirigeants des ministères et des secteurs vietnamiens ont précisé que le pays renforçait l’actionnarisation des entreprises publiques et qu’il était disposé à vendre des actions de grandes entreprises à des partenaires étrangers, y compris danois, de manière ouverte, transparente et avantageuse pour tous.

Ils ont salué les recommandations, propositions et idées des entreprises danoises investissant au Vietnam dans les domaines de l’énergie éolienne, des ports maritimes et des hautes technologies, et ont exprimé l’espoir que les entreprises danoises développeraient leurs activités d’investissement au Vietnam. – VNA/VI