16/03/2018 11:02 GMT+7 Email Print Like 0

Le photographe Réhahn, lauréat 2018 des Trophées des Français de l'étranger

Le jury des Trophées des Français de l'étranger de cette année a fait son choix ! Parmi les lauréats, Réhahn Croquevielle, un photographe qui vit depuis des années au Vietnam. Avec deux livres et un musée des ethnies à son actif, ce Normand de 38 ans a séduit des milliers de personnes et remporté le Prix du Public de l'édition 2018.

Les Trophées des Français de l'étranger, organisés par lepetitjournal.com, souhaitent mettre en valeur des parcours étonnants et des engagements réussis à l’international. Pour cette 6e édition, le photographe Réhahn est le lauréat du Prix du Public, le choix des lecteurs du site.

Depuis 2007, date de son premier séjour au Vietnam, Réhahn a sillonné le pays à moto, rencontré presque tous ses groupes ethniques. Avec des milliers de clichés pris et une seule envie : faire connaître la richesse culturelle de son pays d’adoption. Entre des traversés des rizières, les rencontres avec les éléphants et quelques chutes en moto, l’aventure de Réhahn est riche en émotion. Avec deux livres et l’ouverture d’un musée des ethnies à Hôi An, vieille ville de la province de Quang Nam (Centre), ce Normand de 38 ans a séduit des milliers de personnes.

Avant la cérémonie de remise des prix, France 24, une chaîne de télévision française d'information internationale en continu, était présente au musée de Réhahn à Hôi An pour l'interviewer.

À Paris, de nombreux médias ont mis en valeur son projet et les lauréats ont été mis à l'honneur le 13 mars dans le cadre exceptionnel du Quai d'Orsay, siège du ministère français de l'Europe et des Affaires étrangères. Le lieu est célèbre pour son architecture classique et pour le rôle qu’il a joué dans l'histoire de l'art français. La cérémonie de remise des prix a réuni plus de 300 invités, en présence, entre autres, de l'ambassadeur du Vietnam en France, Nguyên Thiêp.

Pour Réhahn, ce Trophée des Français de l’étranger décerné par le public est une reconnaissance pour le projet "Patrimoine précieux" qu'il a réalisé durant sept ans. Les Français étant sensibles à la préservation de la culture, le photographe a lui-même été immédiatement attiré par la diversité culturelle des 54 ethnies vietnamiennes.

Son projet est actuellement exposé au musée Patrimoine précieux, au 26, rue Phan Bôi Châu, à Hôi An. -CVN/VNA/VI