14/12/2017 14:29 GMT+7 Email Print Like 0

Le « pho » et le « nem » sont devenus populaires à Moscou

Le « pho » (souple de nouilles à la viande de bœuf ou de poulet) est devenu populaire à Moscou. C’est le constat qui a été fait lorsd’une fête de la gastronomie de rue du Vietnam, organisé ce week-end au Centre culturel et commercial de Hanoi à Moscou.

Plus de 30 restaurants et cafés vietnamiens à Moscou y ont participé. Cette fête de la gastronomie a également attiré des chefs cuisiniers de laGéorgie, de l’Ouzbékistan ou du Japon, qui travaillent à Moscou.

Lors de la fête, les visiteurs pouvaient déguster les plats mondialement connus comme le « nem », le « pho » et des dizaines des plats de rue simples et originaux, dont le « banh mi patê» (sandwich au pâté), le « banh duc », le « banh cuôn » (raviolis), le « bun thang » (soupe avec vermicelles de riz, du poulet, du porc et des crevettes), le « bun bo Huê » ( soupe vietnamienne aux vermicelles de riz ), etc.

Le plus, la fête présentait également des stands où les visiteurs pouvaient acheter des produits agricoles vietnamiens comme le café, le thé, des fruits et des cadeaux-souvenirs.

Selon Sputnik, la fête a accueilli des milliers de visiteurs chaque jour, qui sont des Vietnamiens, notamment ceux résident à Moscou depuis longtemps, et des Russes.

De nombreux jeunes russes, qui font des étudesde langue, d’histoire et de culture dans les universités russes à Moscou, y viennent pour faire connaissance avec la gastronomie traditionnelle du Vietnam.

La fête a également attiré les Russes qui avaient travaillé au Vietnam ou y sont allés en voyage. -NDEL/VNA/VI